ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

15 septembre 2014 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 06:05 GMT+2



26 Octobre 2011

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Alarme de CNA-Fita sur les modalités d'accès à la profession du cammionage

Critiquée la décision du sous-secrétaire Giachino d'ouvrir une table avec Trasportounito

CNA-Fita a annoncé la décision de proclamer l'état d'agitation de ses associés contre les dernières déterminations du gouvernement sur les thèmes particulière du cammionage et en particulier sur l'accès à la profession. « En étant aux dernières indiscrétions - il a expliqué l'association du cammionage - ils seraient contenus dans un décret d'émanation prochaine dispositions relatives au recepimento de la Règlement européenne sur l'accès à la profession et d'où il se déduirait que notre représentation, combien de celle unitaire d'Unatras, a été complètement inascoltata. On parle, comme qualité d'entrée, de maintien de l'exemption de la Règlement européenne 1071/2009 jusqu'aux 3.5 tonnes pour les seules entreprises monoveicolari (en favorisant ultérieurement la fregmentation du marché) et qu'on n'adaptera pas la capacité financière au 9mil euros pour tous, mais plutôt uniquement pour les entreprises qui entendent exercer ou ils exercent la profession de camionneur avec des véhicules jusqu'aux 35 quintaux contrairement à la majeure charge de 50mil euros pour tous les autres ».

« Deux mesures - il a souligné l'association - inacceptables et sur lesquelles la CNA-Fita a clairement exprimé sa contrariété au sous-secrétaire Giachino qui préfère faire semblant de rien et rouvrir des tables et discussions sur lesquelles ils ont été pris, par contre, engagements précis ».

« Le vase est comble et suis trop les gouttes qui risquent de le faire transvaser », il a commenté Cinzia Franchini, président de CNA-Fita, qui a durement stigmatisé même la décision du sous-secrétaire Giachino d'ouvrir une table avec Trasportounito pour discuter à nouveau la loi 127, les accords de secteur et les coûts minimums de sûreté. « Le sous-secrétaire - il a affirmé Cinzia Franchini - se préoccupe des paillettes et ignore par contre, ou pire il ancre, fait semblant de ne pas voir la poutre. Les coûts minimums ne doivent pas être discutés à nouveau mais plutôt faits respecter. Le sous-secrétaire tu ne te préoccupes pas des problèmes à la circulation locale dans quelque port. On tu préoccupes plutôt de parler avec qui il lui a garanti le temps nécessaire pour faire des choses précises, autrement la paix sociale pourrait devenir un boomerang dangereux ».

FIORE
ABB Marine Solutions



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Cherche des autres nouvelles sur



Sélectionnez la rubrique:  Toutes les rubriques
Nouvelles
Ports
Tourisme
Banque des Données
Transport par Avion
Transports Routiers



Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail