ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

15 septembre 2019 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 14:03 GMT+2



5 Octobre 2012

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
À Gênes il a été présenté le rapport de recherche « Italian Cruise Watch 2012 »

Al la seconde édition d'Italian Cruise Day. Je baisse du 4,2% des crocieristi dans les ports italiens

Aujourd'hui à la Station Maritime de Gênes on est ouvert la seconde édition d'Italian Cruise Day, la tribune sur l'industrie crocieristica italienne inventée de Réponses du Tourisme et de l'organisé cet an en collaboration avec des Stations Maritimes Spa.

Nel couru de l'événement a été présenté « Italian Cruise Watch 2012 », le rapport de recherche sur le secteur des croisières en Italie qu'en ce qui concerne les prévisions de fermeture de l'an 2012 concernanux le nombre de crocieristi mouvementés dans les ports italiens (des embarquements, débarquements et transits), confrontées avec les données à compte-rendu du 2011, met en évidence une substantielle tenue du secteur crocieristico avec une réduction contenue paire à -4.2% pour un total 11.026.692 de passagers, donnée significative - il a été remarqué - en considérant la crise économique et l'effet emotif « post Concorde ».

Par rapport à telle valeur l'étude a analysé dans le détail les prévisions de fermeture 2012 par rapport aux données à compte-rendu 2011 pour les premiers 17 ports crocieristici italiens. Dans ce je conteste Civitavecchia se confirme à la première place avec environ 2.4 millions de passagers mouvementés (- 6,6%) et 933 touchées des bateaux (- 6,9%). Ils suivent Venise avec 1.8 millions de passagers (+0,8%) et 663 touchées des bateaux (+1,4%) et Naples, avec 1.3 millions de passagers (- 7,5%) et 520 touchés des bateaux (- 1,3%).

Ai pieds du podium se placent Livourne, avec un million de passagers mouvementés (+1,7%) et 469 touchées des bateaux (- 5,6%), Savona, avec 900mil des passagers mouvementés (- 5,1%) et 209 touchés des bateaux (- 9,9%) et Gênes, avec environ 803mil des passagers mouvementés (+0,6%) et 201 touchés des bateaux (- 20,2%).

Passant par contre au 2013, les données de l'Italian Cruise Watch se sont focalisées sur sept ports italiens qui tous seuls, dans le 2011, ont représenté le 70% des movimentazione passagers (Civitavecchia, Venise, Naples, Gênes, Livourne, Messine et Ravenne), en mettant en évidence une prévision de croissance soit dans le total des passagers mouvementés (+4,5%), soit dans touchées des bateaux (+0,6%) par rapport aux estimes pour le 2012 sur les mêmes escales.

L'étude a en outre analysé autres aspects liés à l'économie du secteur crocieristico. Pour ce qui concerne les infrastructures, l'Italian Cruise Wacth montre un accroissement du terminal crocieristici en Italie, passés de 19 unités de 2000 à 39 du 2012, avec une prévision d'ultérieure croissance pour le 2013 de quatre unités pour globaux 43 terminal.

Sur le sujet enfin aux premières indications émergées du rapport de recherche de Réponses du Tourisme sur les estimes (2012) et sur les prévisions (2013) relatives à la marche du chiffre d'affaires des agents de voyage sur produit des croisières, les données exposent une positive marche : en effet, le 71% d'interviewés estime une stabilité ou un accroissement de son chiffre d'affaires dans 2012, en pour-cent qui monte dans les prévisions 2013 de dix points pourcentages, en s'attestant au 81% du panel.

Le même rapport a en outre analysé pour les 2012 - toujours en second lieu les agents de voyage interviewés - principaux facteurs de choisie de la clientèle référés à « produit croisière ». Par rapport au 2011 à la première place du classement on place la « satisfaction pour croisières déjà effectuées dans passé » avec une croissance du 10% (75%), à la seconde poste les « escomptes, promotions et coût croisière » avec un +6,3% (61%), à la troisième place la « comparaison gagnante respect à autres typologies de congé », avec une croissance au-delà de 6 points de pourcentages (42%) et, enfin, la « notoriété des brand » (campagnes de communication) avec au-delà d'un +8% (31%).

Nel couru de la rencontre Michael Thamm, membre du comité exécutif de l'European Cruise Council (ETC) et administrateur délégué de Costa Crociere, a mis en évidence quelques primates de l'Italie en domaine crocieristico en termes soit économique que de marché. « L'Italie - il a dit Thamm - est le centre de gravité du système crocieristico européen. Pour ce qui concerne l'Europe le potentiel de croissance est énorme, beaucoup de pouvoir rejoindre le marché nord-américain en termes de passagers engendrés ». « En tournant à l'Italie - il a ajouté - je retiens qu'ils nous puissent être des importants marges de croissance de l'instant qui un passager sur trois en Europe a voyagé en partant d'un port italien et que parmi les dix il majore tendus dans la Méditerranée bien cinq sont italiens (pour somme d'embarquements, débarques et transites). Nous croyons que des telles potentialités de croissance doivent passer à travers force commune de l'industrie crocieristica et des institutions nationales et locales pour l'amélioration des infrastructures de façon à rendre les ports italiens une ultérieure « porte d'entrée » au patrimoine d'art et de culture du Pays, ainsi apprécié dans le monde entier, qu'il est unique et que doivent être toujours plus valorisées ». Thamm s'est enfin rappellé de que le secteur des croisières aujourd'hui représente en Italie plus que cent mille postes de travail et a souligné l'engagement de l'industrie crocieristica dans maintenir et développer ce important patrimoine de ressources.

PSA Genova Pra'



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail