ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

16 juin 2019 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 09:08 GMT+2



30 Octobre 2012

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
DG Move a publié une étude sur l'impact sur la sécurité maritime déterminé par les certificats d'exemption par le pilotage

Les résultats d'un sondage parmi le stakeholder du secteur

La direction générale Mobilité et Transports de la Commission Européenne a publié aujourd'hui une étude sur l'impact sur la sécurité maritime dérivante de la concession des certificats d'exemption du pilotage dans quelques escales portuaires européennes qui a été élaboré de Pwc en collaboration avec Panteia pour le compte de la Commission EU en vue d'une enquête en ligne sur l'impact de tels certificats qui la même Commission Européenne entamera dans les semaines prochaines, auquel suivra au début du 2013 une réunion consultative avec les parties intéressées.

L'enquête prochaine de la Commission retombe dans le cadre des actions posées en acte de Bruxelles pour définir un cadre clair et homogène pour le relâchement des certificats d'exemption du pilotage dans les ports européens. La Commission EU a mis en évidence en effet que les services de pilotage peuvent créer des problèmes principalement aux bateaux qui actionnent sur des routes brèves et qu'ils font régulièrement escale dans les mêmes ports, dont dans beaucoup l'assistance d'un pilote local est imposée de la loi. Quelques nations européennes - il s'est rappellé de la Commission - offrent des Pilotage Exemption Certificate (PEC), pendant qu'autres imposent l'observance de qualités qui rendent difficile le relâchement de tel certificat d'exemption du pilotage. Objectif de la Commission il est de pousser les États EU à instituer des règles qui facilitent le relâchement des exemptions du pilotage en simplifiant les réglementations actuelles et en permettant à tous les opérateurs qu'ils effectuent fréquentes des services de transport maritime de demander et obtenir PEC avec majeure facilité.

La question des services technicien-nautiques, inclu le pilotage, et de leurs tarifs a été récemment reproposée en Italie de l'Autorité Portuaire de Venise qui conteste le fait qui la sécurité maritime oblige à fournir ces services en régime de monopole. Le « Study on Pilotage Exemption Certificates » publié aujourd'hui par DG Move présente une analyse des modalités avec lesquelles ils sont fournis les services de pilotage dans les nations de l'EU et illustre les résultats d'une enquête sur l'impact de PEC sur la sécurité maritime menée pour remarquer l'opinion du stakeholder. De l'enquête il résulte que le pilotage a une indubitable connexion avec la sécurité et que la sécurité est alléguée comme motivation dont ils sont contraires à la concession d'exemptions du pilotage. L'étude met en évidence que, à la demande de définir si soit été positif, neutre ou négatif l'impact de PEC sur la sécurité, les participants au sondage aient répondu en manière pas du tout univoque : d'un coté au-delà du 60% des pilotes il retient que les certificats d'exemption aient un impact négatif sur la sécurité, le 23% des pilotes retient que l'impact soit positif et le 15% qui n'ait pas quelque conséquence sur la sécurité, de l'autre le 59% des Autorités Portuaires et des institutions et les entreprises qui gèrent tendus estiment que PEC n'aient pas quelque impact sur la sécurité, pendant que moins du 25% monnaie que les certificats aient un impact négatif.

L'étude remarque en outre que, si les autorités nationales retiennent qu'on ne vérifie pas de considérables variations du niveau de la sécurité maritime avec la concession de PEC, toutefois, en prenant en considération les différentes aires géographiques européennes, les autorités nationales de l'aire méditerranéenne résultent plus réticentes à concéder les certificats d'exemption du pilotage parce qu'ils retiennent qu'ils aient un impact négatif sur la sécurité de la navigation.

De la part des compagnies de navigation elle a été exprimée une évaluation plus positive de l'impact de PEC sur la sécurité, puisqu'ils ont mis en évidence comme les certificats d'exemption soient concédés seulement lorsque les commandants des bateaux ont acquis un déterminé niveau d'expérience et que, par conséquent, la possibilité qu'ils soient impliqués en incidents est beaucoup de plaine.

Les Autorités Portuaires, les commandants des ports et les pilotes qui ont participé au sondage, ont souligné comme la grande partie des questions relatives à la sécurité soient liés à des problèmes de communication, comme par exemple à une insuffisante connaissance de la langue qui provoque mécompris, à une limée expérience et à une compréhension des spécificités locales et ambiantes et à autres facteurs comme par exemple pressions économiques qui pourraient pousser les commandants des bateaux à compromettre la sécurité. Dans le complexe, cependant, si la plupart des ports n'entrevoit pas quelque désavantage dérivant de la concession de PEC, les pilotes sont presque unanimes dans s'opposer à elle application plus etendue.

En commentant le contenu de l'étude, le secrétaire général de l'European Sea Ports Organisation (ESPO), Patrick Verhoeven, il a remarqué qu'il présente une série d'informations utiles, mais a souligné que, vu que un cadre commun de l'EU pour la concession de PEC peut être utile au fin éviter des décisions fortuites et garantir parité de conditions, l'étude aurait dû être focalisée sur les principes Generali plutôt que sur fournir détaillé des mesures prescrittive.




ABB Marine Solutions Salerno Container Terminal Voltri -PraTerminal Europa
Vincenzo Miele    


Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail