ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

19 mars 2019 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 05:30 GMT+1



18 Juillet 2017

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Signalisation à l'Agence des Entrées sur l'pas imponibilità Vat « en haut mer »

a été envoyée d'Anpan, d'Assopetroli, d'Assorimorchiatori, de Fedarlinea, de Federagenti et de Fincantieri

les associations et les entreprises de l'cluster maritime italien Anpan, Assopetroli, Assorimorchiatori, Fedarlinea, Federagenti et Fincantieri ont envoyé à la direction générale de l'Agence des Entrées une signalisation en sept points, partagée même d'Assocostieri, de Nautique Italiens et Myba, en vue de l'imminente émanation d'instructions opérationnelles pour vérifie de la condition d'effective navigation des unités navales en haut mer prévues de l'article 8-bis du décret du président de la République des 1972 relatifs à l'institution et à la discipline de la Taxe sur la valeur ajoutée.

les signataires de la signalisation ont mis en évidence que l'pas imponibilità Vat pour les bateaux qui ont actionné plus du 70% de leurs voyages en haut mer, ou bien en les eaux territoriales pas italiennes ou internationales, est sujet brûlant et critique pour toute l'économie de la mer. Il craint qu'il a été amorcé d'une modification normative intervenue dans le 2012 suite à une procédure d'infraction EU et qu'il est au centre de l'attention du secteur maritime et portuaire du janvier passé lorsque l'Agence des Entrées a émané pour la première fois des instructions applicatives à ce sujet.

Avec telle signalisation les cinq associations d'entrepreneur et Fincantieri ont entendu offrir leur collaboration à l'Agence des Entrées en mettant noir sur blanc les problèmes applicatifs et une série d'occasions interprétatives conclues - ils ont expliqué - « à résoudre autrefois pour toutes un problème fiscal source d'innombrables contentieux actuels et potentiels dans un cadre de référence normative restée pour trop temps incertain ».

En ce qui concerne l'expiration des critères applicatifs publiés le janvier passé, le document des associations suggère un retard de façon à permettre même aux opérateurs internationaux de les connaître et s'adapter et en demande que pour le passé elle soit retenue suffisant l'épreuve d'aptitude du moyen ou bien d'une navigation effective en haut mer même pas prédominante.

Pour ce qui concerne l'effectivité de la règle on retient que la référence plus adéquate soit celui relative à la donnée historique, aussi avec salut pour les opérateurs de montrer à la spettanza du régime là où la condition résultes dans la période d'emploi en concret satisfait.

En outre, à la lumière des nombreux cas dans lesquels la responsabilité est retombée sur les fournisseurs (par exemple au cas des fournitures de bunker pour les bateaux), les associations sollicitent une modification normative qui établissent la responsabilité du client ou committente, l'applicabilità du régime sur la de base d'une déclaration de ceci et pas sanzionabilità du fournisseur, qui ne peut pas être transformé de fait dans un substitut du vérificateur fiscal.

Pour ce qui concerne le domaine territorial, les associations retiennent que la référence soient les eaux territoriales italiennes, pendant que des eaux internationaux ou d'autres pays sont de considérer de haute mer.

Dans le document se demande en outre que, si toutefois exclues de en pour-cent qualifiant, soit reconnu que dans le régime imponibilità ne rentrent pas les frais pour les voyages et les arrêts effectués pas en exécution des contrats d'utilisation du bateau mais, par exemple, pour les exigences techniques et « non couverts de contrat » (les quels les voyages ou vers du chantier, des arrêts ou des riposizionamenti de l'unité non couverts de contrat).

En second lieu les associations, une procédure de rectification devrait être garanti, sans application de sanctions, là où en phase suivante à la déclaration utile aux fins de l'application du régime pas imponibilità l'armateur ou de toute façon l'utilisateur successivement tu communiques que la condition relative à l'effective navigation en haut mer ne résulte pas satisfaite.

Enfin pour les unités affectées « à des opérations de sauvetage et d'assistance en mer » les associations mettent en évidence se traiter fattispecie pour loi de distinctes et sollicitent même en matière de Tonnage Tax les interventions d'adaptation à la normative EU nécessaire - ils ont souligné - pour ne pas rendre vain les objectifs de tutelle de la compétitivité nationale qui le régime a été introduite pour garantir dans un secteur, stratégique pour notre Pays, naturellement exposé à la compétitivité internationale.

d'une partie son UCINA Confindustria Nautique a mis en évidence d'avoir appris avec faveur prise de position de Federagenti avec Assorimorchiatori et Fedarlinea, « qui - il a expliqué l'association de la nautique de diporto - après quelques mois s'alignent à la demande d'éclaircissements sur la navigation Altomare présentée à l'Agence des Entrées de même UCINA ensemble à Anpan à début mai passé ». « Un péché - il a remarqué le président de UCINA Confindustria Nautique, Carla Demaria - qui déjà alors il n'y ait pas eu la force et la volonté d'être des états coesi, vu que, comme montre la note d'aujourd'hui, pas y étaient divergences substantielles dans les contenus. Plus il sollicite répondue aux intérêts des associés - il a observé Demaria - aurait aidé à obtenir d'abord un résultat très important et vital pour beaucoup d'entreprises. Toutefois nous confions que s'ajouter de ces importantes signatures, maintenant à la veille de l'émanation d'une circulaire clarificatrice de l'Agence, soit un bon point de départ pour poursuivre ensemble dans futur ».

ABB Marine Solutions



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail