ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

19 novembre 2017 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 03:48 GMT+1



8 Septembre 2017

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Prêt le projet de fusion entre l'Autorité Portuaire de Ghent et le Hollandais Zeeland Seaports

Prevede constituée joint des chances 50:50

le port belge de Ghent et les ports hollandais de Vlissingen et de Terneuzen pourraient être des places sous une unique administration portuaire. La société publique Ghent Port Company, qui gère l'escale belge, et Zeeland Seaports, la société publique qui gère les deux escales hollandaises, ont annoncé la présentation aux respectives actionnaires d'un plan de fusion, opération qui se produirait en garantissant une partecipation paritaire au nouvel organisme portuaire.

Sur la base de l'étude sur laquelle il est basé le projet de fusion, la valeur totale du capital en actions de la nouvelle joint chances 50:50 se monterait à environ un milliarde d'euro. Après la fusion le capital de la nouvelle société devrait être subdivisé parmi la province hollandaise du Zeeland, auquel il irait le 25% du capital, les administrations communales hollandaises de Borsele (8,33%), de Terneuzen (8,33%) et de Vlissingen (8,33%), les administrations communales belges de Ghent (48,52%), d'Evergem (0,03%) et de Zelzate (0,005%) et la province belge de l'East Flanders, qui aurait le 1,444% du capital.

la nouvelle société appelée à gérer les ports aurait siège en Hollande et un bureau dans le nouvel édifice en construction qui recevra le nouveau siège du Ghent Port Company. Joint les chances serait guidées de deux personnes, ou bien les actuels administrateurs délégués au sommet du Ghent Port Company et de Zeeland Seaports. Les conseils directeurs des deux autorités portuaires seraient substitués d'un conseil de surveillance constitué de quatre représentants d'une partie hollandaise et de quatre d'une partie belge et au moins quatre de ces membres ne devront pas avoir des tâches politiques. Les actuels employés des deux autorités portuaires maintiendraient leur poste de travail.

le projet de fusion prévoit que les deux actuelles autorités portuaires ne soient pas supprimées mais sont transformées en filiales joint des chances et que, par conséquent, le flux d'impôts engendré de l'activité des ports conflue de toute façon dans les caisses des deux États en passant à travers les deux autorités portuaires.

En second lieu les prévisions, le projet sera pris à l'étude des administrations communales et provinciales impliquées les mois à venir d'octobre et de novembre. Pour être approuvé le projet il devra obtenir une majorité paire au moins au 76% des actionnaires des deux parties ; toutefois les principales actionnaires pourront décider de s'opposer à la réalisation de l'initiative en exerçant un droit de veto.

CONTRANS
ABB Marine Solutions
Est Europea Servizi Terminalistici
Consorzio ZAI
Autorità Portuale di Trieste



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Cherche des autres nouvelles sur



Sélectionnez la rubrique:  Toutes les rubriques
Nouvelles
Ports
Tourisme
Banque des Données
Transport par Avion
Transports Routiers



Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail