ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

18 octobre 2017 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 02:16 GMT+2



18 Septembre 2017

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Confitarma, le régime Marebonus pour le transfert des marchandises de la route à la mer pourrait se révéler une faillite

la Confédération dénonciation qui, avec une interprétation restrictive du programme, de 90 millions d'euro d'investissement de l'armement resteraient tu prives de compensation

la Confédération Italienne Armateurs (Confitarma) craint qu'il subsiste le risque d'une faillite du Marebonus, le régime d'aides à l'appui le transport intermodal de marchandises route-mer qui a le but de promouvoir le transfert modal du transport marchandises de la route au transport maritime à court rayon, régime qui a été approuvé de la Commission Européenne avec décision du 19 décembre 2016 puisque retenu compatible avec le marché j'interne aux termes de l'article 107, paragraphe 3, lettre b), du Traité sur le fonctionnement de l'Union Européenne.

Confitarma a mis en évidence que, suite à une question tournée du Ministère des Infrastructures et des Transports à la Commission Européenne, décisive pour la il se sera passé du Marebonus interprétation qui sera donnée au terme « aide » utilisé dans la décision du 19 décembre 2016 où la Commission a autorisé stimule.

« la décision - il a expliqué l'association armatoriale italienne - d'un coté prévoit l'obligation pour l'armateur de renverser au moins le 70% de l'« aide » aux camionneurs ; de l'autre il prévoit que la même « aide » ne puisse pas dépasser importe des investissements soutenus de l'armateur pour pouvoir faire accéder les camionneurs à stimule ».

« En considérant que le Marebonus est tourné au cammionage et que les armateurs n'en doivent pas bénéficier si pour ne pas compenser les investissements demandés - il a remarqué la Confitarma - en second lieu l'interprétation logique, toujours de soutenue de Confitarma, les compagnies de navigation doivent pouvoir récupérer le coût des investissements effectués pour pouvoir accéder au Marebonus, « en renversant » aux camionneurs au moins le 70% de la contribution reçue. En pratique, considérés les 128 millions d'euro alloués, les armateurs devraient investir pas moins que 38 millions qu'euro pour activer je stimule de 90 millions d'euro en faveur des camionneurs (70% de la contribution), avec une compensation pas plus que 38 millions qu'euro (30% de la contribution) pour les investissements effectués ».

« Par contre, en second lieu l'interprétation littérale, plus restrictive - il a remarqué encore la Confédération - l'entière contribution reçue des compagnies de navigation est considéré « aide » et par conséquent, pour garantir aux camionneurs les mêmes 90 millions d'euro, les compagnies de navigation devraient investir pour des améliorations des services existants bien 128 millions d'euro, ou bien de l'entière allocation prévue pour le Marebonus, en récupérant au maximum 38 millions d'euro. Si ainsi des fosses resteraient tu prives de compensation bien 90 millions d'investissements qui l'armement devrait soutenir pour pouvoir permettre au cammionage d'employer de stimule ».

« Telle hypothèse - il a dénoncé la Confitarma - pas seulement est inique mais même incohérent avec les indications de la Commission Européenne ».

la confédération armatoriale a précisé que dans la question tournée du Ministère italien à la Commission EU il a été formellement demandé de pouvoir se conformer à l'interprétation logique partagée avec Confitarma. « À aujourd'hui - il a annoncé la Confitarma - il ne vous a pas été encore quelque contrôle ».

Confitarma donc a invité le Ministère à solliciter la réponse de Bruxelles et a souhaité que celle-ci puisse arriver avant l'émanation du décret. « Seulement suite à le contrôle de la Commission Européenne - il a souligné la Confédération - on comprendra si le Marebonus sera stimule efficace ou si, par contre, il sera un moyen entièrement inapplicable ».

ABB Marine Solutions
Est Europea Servizi Terminalistici
Consorzio ZAI



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Cherche des autres nouvelles sur



Sélectionnez la rubrique:  Toutes les rubriques
Nouvelles
Ports
Tourisme
Banque des Données
Transport par Avion
Transports Routiers



Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail