ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

18 novembre 2017 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 20:28 GMT+1



19 Octobre 2017

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Accord parmi les Régions du Nord Ouest italien et RFI pour je développe du transport ferroviaire des marchandises

l'accord comprend des investissements globaux pour RFI d'au-delà de 18 milliardes d'euro

Aujourd'hui à Rome les représentants des Régions du Nord Ouest italien et Réseau Ferroviaire Italienne (RFI) ont souscrit un protocole d'accord tourne à développer le réseau ferroviaire et réaliser des interventions technologiques et infrastructurales pour garantir le renforcement du transport marchandises sur fer et pour l'accroissement de l'intermodalità en Piémont, Lombardie et Ligurie. Le document a été signé de Francesco Balocco, assesseur aux Transports de la Région Piémont, Edoardo Rixi, assesseur à Sviluppo économique, ports et logistique de la Région Ligurie, Alessandro Sorte, assesseur Infrastructures et mobilité de la Région Lombardie, et Maurizio Gentile, administrateur délégué et directeur général de RFI.

l'accord comprend des investissements globaux pour Réseau Ferroviaire Italien d'au-delà de 18 milliardes d'euro (dont compréhensif des Grandes Oeuvres déjà entamées), environ le 45% financié dans le domaine du nouveau Contrat de Programme 2017-2021 Part Investissements. Les interventions programmées pour développer le trafic marchandises dans les régions du Nord Ouest incluent le renforcement du réseau ferroviaire, l'adaptation aux standards internationaux pour le transport des marchandises (longueur trains, modèle de la limite, de la charge axiale) et une meilleure connettività aux ports et aux infrastructures d'échange route/mer-chemin de fer.

En outre l'accord définit en outre l'institution d'un Secrétariat Technique composé de représentés des régions des signataires et du Réseau Ferroviaire Italien qui aura la tâche de tenir sous contrôle l'état d'avancement des projets déterminés.

« le protocole d'accord - il a expliqué Maurizio Gentile - a comme objectif cela de développer la capacité de l'infrastructure ferroviaire et en améliorer les prestations, même en vue de l'augmentation de trafic prévu avec la progressive activation des nouveaux tunnels de base, actuellement en construction. Réseau Ferroviaire Italien - il a souligné Gentil - travaille en manière décidée sur le transport des marchandises : outre les franchissements internationaux, nous adaptons toutes les lignes qui font partie des couloirs TEN-T aux standards internationaux, en prévoyant des trains longs jusqu'à 750 mètres, il modèle de quatre mètres à glane et l'augmentation de la charge axiale et prévoyons des interventions de dernier mile sur les terminaux pour en augmenter la capacité et fluidificare/accélérer les opérations de manoeuvre ».

l'assesseur ligurien Rixi a mis en évidence que « le protocole signé aujourd'hui est une étape importante sur la route entreprise avec le départ des États Generali de la Logistique. Nos trois Régions ont commencé une parcours commune et de partage des propositions avec tous les acteurs de la filière pour pouvoir racheter une position de leadership à niveau européen et la mettre à disposition de je développe pas seulement des macrorégions du Nord Ouest, mais de l'entier Pays. L'aire du Nord Ouest - il s'est rappellé de Rixi - engendre le 37% des trafics nationaux et des ports liguriens il passe environ le 53% des conteneurs extras EU à niveau national, mais nous devons récupérer terrain avec les ports du Nord Europe en jouant à des armes paires. La modernisation infrastructurale, même en attente de la conclusion des grandes oeuvres ferroviaires, est un step fondamental pour la logistique du transport marchandises et de notre portualità ».

« la demande de tous les opérateurs de la logistique ferroviaire, que nous avons impliqué avec Ligurie et Piémont dans les États Generali de la logistique du Nord Ouest - il a affirmé l'assesseur de la Région Lombardie, Alessandro Sorte - a été surtout celle-ci : aidez nous à rendre plus efficace et plus avantageux le transport des marchandises sur chemin de fer. Aujourd'hui nous donnons répondue à ces exigences. En nous coordonnant avec RFI nous réussissons à faire de sorte que les travaux sur le réseau ferroviaire prévus au cours des années à venir permettent la circulation de trains marchandises plus longs, plus lourd, avec des chargements plus volumineux. Dans un mot plus avantageux, en garantissant entretemps une meilleure coexistence du trafic marchandises avec le trafic passagères, des merci au renforcement des lignes. Je retiens que celle-ci soit la grande route pour une croissance des trafics, à service d'un secteur, celui logistique, qui en Lombardie et dans le Nord Ouest déroule un rôle traînant pour l'entier système économique ».

« Dans ce protocole - il a remarqué l'assesseur piémontais Amuse - est conclu tout l'ésprit de la Cabine de Mise en scene sur la logistique parmi les trois régions qui a inspiré l'action commune ces dernières années. Pour le Piémont ils sont prévus des importantes interventions en mesure de résoudre de quelques criticités et d'améliorer l'infrastructure à service des marchandises. En particulier je voudrais souligner l'intervention sur le noeud de Novare, les adaptations pour rendre plus efficaces et conformes aux standards internationaux les nôtre t'interposer de Novare, de Rivalta et d'Orbassano, ainsi que de l'amélioration des liaisons avec la portualità ligurienne et de l'adduction aux couloirs Méditerranée et Rhin-Alpes ».

CONTRANS
ABB Marine Solutions
Est Europea Servizi Terminalistici
Consorzio ZAI
Autorità Portuale di Trieste



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Cherche des autres nouvelles sur



Sélectionnez la rubrique:  Toutes les rubriques
Nouvelles
Ports
Tourisme
Banque des Données
Transport par Avion
Transports Routiers



Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail