ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

18 décembre 2017 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 21:38 GMT+1



14 Novembre 2017

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
ANITA demande qu'elles ne soient pas réduites les ressources destinées au cammionage

L'association met en évidence qu'au dégrèvement pour chauffeurs internationaux il n'aide pas les entreprises structurées

ANITA, l'association de Confindustria qui représente les entreprises de cammionage marchandises et logistique, en annonçant qu'il a été donné à l'exonération contributive pour les entreprises de cammionage qui emploient des chauffeurs en transports internationaux, a mis en évidence que toutefois la mesure a un effet presque nul sur les entreprises structurées et a en outre demandé qu'elles ne soient pas réduites les ressources destinées au secteur.

En particulier, l'Inps a répandu les indications pour le concret emploi de l'exonération contributive. La mesure, introduite de la Loi de Stabilité 2016, consiste dans un dégrèvement des contributions previdenziali pairs au 80% pour une période expérimentale de trois ans pour tous les chauffeurs professionnels employés au moins pour 100 jours par an en transports internationaux. Toutefois à juin du 2017, avec la soi-disante « manovrina », la mesure a été reconduite dans le domaine du de minimis, qui - il s'est rappellé ANITA - pour le secteur du cammionage soumet à la limite de 100mil euros dans les trois ans.

« Finalement - il a remarqué le président de ANITA, Thomas Baumgartner - l'Inps a répandu la circulaire que nous attendions depuis longtemps avec les indications opérationnelles pour les entreprises pour qu'ils puissent employer de l'exonération contributive pour les chauffeurs engagés en transports internationaux. Même si la mesure est proportione de notre initiative - il a précisé Baumgartner - ne pouvons pas nous dire des satisfaits visas réduits, et dans beaucoup de cas nuls, des effets de la mesure pour les entreprises structurées avec des employés plus exposées au risque des delocalizzazione ». « Comme depuis longtemps nous demandons - il a ajouté Baumgartner - il faut que le Ministère des Infrastructures et des Transports demande à Bruexelles l'autorisation pour reconnaître les decontribuzione même à de hors du de minimis, autrement les entreprises italiennes continueront à perdre des parts de marché et le phénomène des delocalizzazione des flottes continuera à se vérifier à donnent du Pays ».

ANITA s'est rappellée que de celui de l'exonération contributive ère un moyen pour permettre aux entreprises italiennes de réduire le objectif gap compétitif dans les transports internationaux et rééquilibrer au moins en partie le différentielle dû au coût du travail. Toutefois - il a dénoncé l'association - « en incluant le bénéfice dans les limites de minimis, s'est considérablement redimensionné l'efficacité de la mesure pour les moyennes et les grandes entreprises, qui plus que toutes souffrent la concurrence des vecteurs étrangers dans les trafics internationaux et résultent paradoxalement les plus pénalisées ».

« Même pour cette raison - il a conclu Baumgartner - nous ne pouvons pas accepter des ultérieures coupes aux ressources destinées au secteur. Je me réfère à l'amendement au dessin de loi de budget 2018, approuvé de la Commission Travailles publics du Sénat, qui a transféré 50 millions d'euro du creux cammionage au secteur maritime(du 8 novembre 2017, ndr), qui d'autre part déjà bénéficie divergées de facilités, et ANITA il demande au gouvernement de vous poser remède dans le prosieguo du parcours parlementaire d'approbation, et éviter qu'ils viennent à manquer des ressources qui jusqu'à présent se sont montrées stratégiques pour je développe du secteur ».

ABB Marine Solutions
Evergreen Line
Est Europea Servizi Terminalistici
Consorzio ZAI



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Cherche des autres nouvelles sur



Sélectionnez la rubrique:  Toutes les rubriques
Nouvelles
Ports
Tourisme
Banque des Données
Transport par Avion
Transports Routiers



Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail