ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

20 octobre 2018 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 23:24 GMT+2



5 Décembre 2017

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
ITF renouvelle les accusations au groupe terminalista philippin ICTSI

L'organisation syndicale internationale sollicite l'entreprise à s'employer pour améliorer les conditions de travail et les niveaux de sécurité dans le terminal

L'International Transport Workers'Federation (ITF) a renouvelé l'accusation tournée au groupe terminalista philippin International Conteneur Terminal Services, Inc. (ICTSI) d'avoir en acte un plan de rapide agrandissement de sa présence sur le scènario mondial qui est porté en avant en négligeant les relations industrielles et les réglementations locales, surtout en Afrique, région - il s'est rappellé de l'organisation syndicale - où l'entreprise philippine est à nouveau bombarde de démonstrations, comme il arrive à Durban, en Sud Afrique.

Aujourd'hui dans la ville portuaire sud-africaine elle est au programme une conférence sur l'industrie maritime à l'quelle il interviendra Tim Vancampen, responsable de ICTSI pour les activités du groupe dans la République Démocratique du Congo, partecipation contre laquelle protesteront les syndicats South African Transport and Allied Workers Union (SATAWU) et Congress of South African Trade Unions (COSATU). « Nous sommes ici - il a annoncé le secrétaire régional de SATAWU, Edgar Mbina - pour envoyer un message à ICTSI sur le fait qui leur modèle d'activité, basé sur insuffisante sécurité et déterioration des conditions, n'est pas bienvenu en Afrique. Nous - il a spécifié Mbina - sommes à flanc des travailleurs du Madagascar, des travailleurs de la Papua Nouvelle Guinée et des travailleurs de tout le monde qui luttent pour le travail et pour des conditions dignes. Partout ICTSI décide de s'étendre, nous serons là, ensemble à ces travailleurs, en luttant pour un traitement équitable et décent ».

L'octobre passé la protestation avait rejoint son sommet lorsque les syndicats avaient sollicité le gouvernement du Madagascar à réintégrer dans leur poste de travail 43 travailleurs du port de Toamasina, qui est gérée de ICTSI, en reconnaissant leur droit à adhérer aux syndicats pour demander améliorent des conditions de travail, droit - ils avaient mis en évidence les syndicats - qui ont été reconnus d'un pronunciamento du tribunal. Les travailleurs étaient licenciés dans le 2012, mais je réintègre ne s'est pas encore produit.

L'octobre passé ITF avait présenté son rapport sur le plan de développe des activités du groupe terminalista philippin, selon laquelle il serait en cours un croissant pratique de violations des droits des travailleurs prés du terminal de ICTSI, parmi lesquels il nivelle salariaux extrêmement réduits, standards de sécurité insuffisants et des esternalizzazione illégal d'activités ouvrables à des sociétés intérimaires. « ICTSI - il a dénoncé le président de l'organisation syndicale internationale des travailleurs des transports, Paddy Crumlin - a un problème. Leur rapide expansion n'a pas été accompagnée d'une suffisante supervision directive qui garantisse des relations industrielles productives et le respect des règles locales. Nous l'avons vu tendu après tendu, nation après nation ».

ITF s'est rappellé de que le groupe philippin a été objet de démonstrations dans le monde entier et que les syndicats affiliés à ITF ont organisé des actions de protestation en 14 localités en Afrique, Europe et Asia dirigées contre les activités de ICTSI dans les ports où le groupe cherche de s'étendre. « Ces dernières démonstrations - il a souligné Crumlin - envoient un message aux gouvernements et aux investisseurs qui pensent collaborer avec cette entreprise. ICTSI doit s'asseoir à la table avec ITF et travailler sur comme résoudre ces problèmes dans tout leurs network. ITF et nos syndicats - il a conclu Crumlin - sont engagés à soutenir ces opérateurs portuaires qu'ils offrent à bons des postes de travail et qu'elles pratiquent courez des relations industrielles dans leurs ports ».

ABB Marine Solutions
Consorzio ZAI
Salerno Container Terminal



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail