ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

21 février 2019 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 09:12 GMT+1



22 Janvier 2019

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Les associations allemandes de la logistique craignent que les intérêts nationaux puissent endommager le transport combiné

DSLV, BÖB et VDV exhortent l'EU à définir des règles uniformes et claires pour le trafic international

En Europe le transport combiné international est considérablement entravé des réglementations nationales. Ils l'ont souligné les organisations allemandes qui représentent des opérateurs du transport et de la logistique : l'association des maisons d'expédition et des entreprises de logistique DSLV, l'association du inland port BÖB et l'association des entreprises de transport VDV craignent en particulier que les négociations de trilogo sur la révision de la directive 92/106 relative à la fixation de règles communes pour certains transports combinés de marchandises parmi des États membres, qui sont en cours entre le Conseil de l'Union Européenne, la Commission et le Parlement de l'EU, tendent à une approche européenne harmonisée en faveur des règlements nationales, avec les États membres - ils ont expliqué DSLV, BÖB et VDV, qu'au lieu de créer des règles uniformes et claires pour le trafic international ils basent sur des interprétations nationales des règles.

Les trois associations allemandes ont souligné la necessité de dépasser cette position puisque - ils ont mis en évidence - seulement un transport combiné efficace et libre d'obstacles bureaucratiques il peut contribuer à faire face à la croissance du transport des marchandises en permettant alléger le trafic sur le réseau routier et en assurant une réduction des émissions d'anhydride carbonique.

DSLV, BÖB et VDV retiennent donc que dans l'actuelle phase de trilogo elle doive racheter de l'importance la proposition originale de directive de la Commission Européenne et la position du Parlement européen. Selon les trois associations, donc, si les intérêts nationaux individuels exprimés dans les décisions du Conseil de l'EU devaient prévaloir, alors, d'abord que le secteur du transport combiné soit considérablement affaibli, la Commission Européenne devrait retirer sa proposition originaire.

ABB Marine Solutions



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail