ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

29 novembre 2020 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 08:05 GMT+1



10 Novembre 2020

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Au troisième trimestre, la perte nette du groupe de croisières NCLH a totalisé 677,4 millions de dollars

Zéro chiffre d’affaires ainsi que le nombre de passagers hébergés par les navires de la flotte

Pas de passagers à bord des 28 navires de croisière flotte, ainsi qu’au trimestre précédent. Est ce le comptage déprimant de l’activité opérationnelle groupe norvégien de croisiéristes (NCLH) au cours de la période juillet-septembre de cette année, trimestre au cours duquel les navires de ses marques de croisière Norwegian Cruise Line, Oceania Cruises et Regent Seven Seas Cruises étaient encore stationnaires en raison de la restrictions à la mobilité imposées par la plupart des gouvernements pour contenir la pandémie de Covid-19.

Le chiffre d’affaires a également presque n’ayant été que de 6,5 millions de dollars, avec une baisse de la -99,7 % comparativement à 1,91 milliard $ au troisième trimestre de 2019 2019. Moins marqué la baisse des charges d’exploitation 190,2 millions de dollars (-80,8 %). L’EBITDA et l’EBIT sont étaient à la fois des signes négatifs et égales à -394,0 respectivement millions et -517,8 millions de dollars contre les résultats des signes négatif pour 678,2 millions $ et 511,7 millions $ au troisième trimestre trimestre de l’année dernière. NCLH a clôturé le troisième trimestre de 2020 avec une perte nette de -677,4 millions de dollars par rapport à bénéfice net de 450,6 millions sur la même période de 2019.

Soulignant que les nouvelles lignes directrices de l’industrie sentiers de croisière émis par les Centers for Disease (CDC) des États-Unis contrôle et prévention) sont « un pas dans la bonne direction direction sur la voie d’une reprise plus saine et plus sûre croisières aux États-Unis », le président et administrateur de la Frank Del Rio, délégué du NCLH, a exprimé sa confiance perspectives de reprise du secteur : « même si nous souligné - nous avons un long chemin à parcourir pour la récupération, nous sommes encouragés par la demande persistante au sujet des vacances futures croisières, en particulier par ceux qui sont déjà nos fidèles invités de nos trois marques ». NCLH a expliqué qu’en fait, il y a toujours une demande de croisières futures, en particulier pour celles prévues à partir de deuxième moitié de l’année prochaine. Le groupe de croisière a précisait que si, comme prévu, en raison de l’incertitude actuelle, la crise sanitaire mondiale, le niveau de réservations de croisières au premier semestre 2021 continue d’être inférieur à la tendance historique, le niveau de au second semestre de l’année sont conformes à la tendance Historique. En outre, les prix des croisières pour l’ensemble de l’année 2021 conformément aux niveaux d’avant la pandémie. NCLH a annoncé qu’à 30 en septembre dernier, le groupe avait enregistré des préventes de croisières d’une valeur totale de 1,2 milliard de dollars.

Au cours des neuf premiers mois de 2020, le groupe de croisières revenus totaux de 1,27 milliard de dollars, -74,5 % par rapport à la période correspondante de l’an dernier, dont 859,3 millions générés par la vente de croisières (-75,6%) et 411,0 millions de ventes de navires (-71,8 %). BAIIA et résultat d’exploitation étaient à la fois négatifs et égaux à -2,41 milliards de dollars et -2,94 milliards de dollars par rapport à 1,47 milliard de dollars et 978,7 millions de dollars en janvier-septembre 2019. La perte nette est s’élève à -3,27 milliards de dollars, contre un bénéfice net de 808,9 millions de dollars au cours des neuf premiers mois de l’année dernière.




PSA Genova Pra'


Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail