ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

4 décembre 2021 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 18:42 GMT+1



25 Novembre 2021

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Confitarma, une grande partie de la flotte italienne exclue de la ressources pour le renouvellement et la modernisation des navires

A miné la compétitivité de la flotte nationale sur le Marché européen et international

Participation à la réunion inaugurale de la Table permanente pour le partenariat économique, social et territorial établi dans le cadre de la mise en Ĺ“uvre du Plan national de relance et Résilience «Â Italia Domani », coordonnée par le président de CNEL, Tiziano Treu, président de la Confédération italienne L’armateur (Confitarma), Mario Mattioli, a réaffirmé la nécessité de l’industrie maritime italienne de simplification urgente et la débureaucratisation des règlements qui réglementent le secteur et qui s’avèrent souvent être un obstacle sérieux à la compétitivité des opérateurs italiens. En outre, Mattioli a réitéré ce qui a déjà été dit. mentionné lors de la récente réunion avec le ministre Giovannini en les ressources allouées au transport maritime pour soutenir et accompagner l’importante voie du renouveau et de la modernisation technologie verte de la flotte.

« Les 500 millions d’euros envisagés par le gouvernement avec le Décret-loi n° 59/2021, converti en loi n° 101/2021 - mémorisé Mattioli - sont destinés au renouvellement et à la modernisation uniquement des transbordiers et des navires à passagers opérant dans la région méditerranéenne. Il y a un risque réel - a souligné le président de Confitarma - pour exclure une grande partie de notre flotte de la stratégie nationale de lutte contre les changements climatiques, réduire efficacement sa compétitivité sur le marché européen et international et, surtout, le rendant encore plus difficile d’atteindre les objectifs ambitieux fixés sur les questions environnementales ».

«Â L’ensemble de l’industrie maritime mondiale - a-t-il poursuivi Mattioli - partage pleinement les objectifs de réduction ambitieux et depuis un certain temps, elle prend des mesures à cet égard au niveau internationale et communautaire. De nos jours, le Comité de l’OMI qui décidera de la création d’un fonds de recherche et développement de cinq milliards de dollars, proposé du transport maritime, pour accélérer le développement technologique visant à veiller à ce que les carburants zéro carbone puissent être utilisé sur de grands navires océaniques. S’il est approuvé, le le fonds de recherche et de développement devrait être opérationnel d’ici 2023, permettant la mise en service d’un grand nombre de navires à zéro Émissions de CO2 d’ici 2030, ce qui rend le transport maritime zéro émission d’ici 2050. »




Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail