ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

23 octobre 2014 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 15:02 GMT+2



26 Avril 2012

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
L'emploi des fonds européens pour les infrastructures portuaires est pas du tout efficace

Il le met en évidence une relation de la Cour des Comptes européenne. Investissements efficaces seulement dans 11 des 27 tu projettes examinés

L'utilisation des fonds européens pour je développe et la modernisation des infrastructures portuaires est pas du tout efficace. Il le met en évidence la Cour des Comptes européenne qui a rédigé une relation spéciale sur craint delaquelle il résulte que les investissements de Fondi structurels et du Fond de cohésion pour infrastructures de transport dans les ports maritimes dans la période de programmation 2000-2006 ont résulté efficaces seulement dans 11 des 27 projettent pris à l'étude. En outre troisième des projets contrôlés il n'avait pas d'objectifs relatifs au secteur des transports.

L'audit a été rempli en neuf régions des quatre États membres à l'quel elle a été assignée la plupart des fonds. Le nombre de régions contrôlées pour ciascuna nation est proportionnel à cote des fonds à elle destinés. Donc elles ont été sélectionnées quatre régions en Espagne (Andalousie, Asturie, Canaries et Galizia), deux en Grèce (Îles d'Égée septentrional et méridional), deux en Italie (Sicile, Pouilles) et une en France (Haute Normandia). Pour chaque région, parmi les investissements en infrastructures de transport pour ports maritimes notifiés à la Commission Européenne, ils ont été sélectionnés, sur de base fortuit, trois projettes à soumettre à un contrôle in loco.

À conclusion de l'audit, outre l'inefficacité de quelques projets, la Cour des Comptes EU a constaté que dans quelques cas les infrastructures prévues des projets pas étaient même pas en service et que quatre importants projets, la valeur desquels se monte au 70.8 % de j'importe total contrôlé, à l'époque de l'audit pas étaient complété. Onze des 23 tu projettes complétés étaient achevés pour temps, pendant que dans les autres 12 cas les travaux de construction étaient portés à terme avec un retard moyen de 26 mois. En outre la relation met en évidence que pour cinq des projets complétés, qui représentent presque la moitié des montants contrôlés, les infrastructures demanderont des ultérieurs considérables investissements pour pouvoir être utilisées en manière efficace.

Entre le 2000 et 2006 il est monté à 2.8 milliardes euro l'ensemble de Fondi structurel et du Fond de cohésion destiné à des infrastructures pour les ports maritimes, secteur - celui global du transport maritime - qui représente la seconde modalité de transport pour importance à l'intérieur de l'EU, où le transport sur gomme est encore prédominé. Le 85.5 % des fonds totaux disponibles pour les ports a été destiné à quatre nations. En outre des ultérieurs 3.4 milliardes d'euro ont été assignés à des investissements pour ports maritimes dans le cours de la période de financement 2007-2013.

Suite à l'audit la Cour des Comptes européenne a formulé une série de recommandations à la Commission Européenne pour améliorer l'efficacité des investissements dans les ports maritimes, quels : rappeler aux États membres qui sont tenus à utiliser les fonds de l'EU en second lieu les critères de la saine gestion financière (à tel fin la Commission devrait fournir des orientations appropriées et répandre les meilleures pratiques remarquées dans les États membres, en encourageant en particulier emploie systématique, de la part des autorités de gestion, d'indicateurs d'impact et de résultat) ; introduire le principe qui subordonne la concession du financement EU à l'obtention des résultats prévus et faire de sorte que même les visites in loco portent sensiblement sur des questions d'efficacité ; renforcer la procédure d'évaluation pour les grands projets et les projets du Fond de cohésion au fin d'améliorer le relevé de graves faiblesses et l'adoption de mesures appropriées pour vous poser remède ; dans la période prochaine de référence, subordonner la concession de l'aide prévue de la politique de cohésion à l'existence d'une stratégie globale à long terme pour je développe portuaire (basée sur l'évaluation des besoins) pour tous les ports de la région.

À cette dernière intention, pour ce qui conforme à l'Italie, la relation souligne que « au début de la période 2000-2006 elle n'existait pas en Italie quelque stratégie de planification pour les investissements portuaires, né à niveau régional né à niveau national. Un « plan général des transports et de la logistique » - il se rappelle de la Cour des Comptes EU - a été approuvé dans décembre 2002 et est toujours en vigueur, en n'étant pas n n'étant pas établi quelque plan suivant. En 2003 il a été institué un groupe de travail pour synchroniser les investissements à niveau national et régional ».

En commentant je hésite de l'audit réalisé pour évaluer l'efficacité de l'utilisation des fonds européens pour les infrastructures portuaires, le secrétaire général de l'European Sea Ports Organisation (ESPO) a remarqué que « la relation montre parce qu'il est nécessaire de porter au moins une partie de l'investissement du Fond de cohésion pour le transport sous le contrôle de Connecti Europes Facility. Cela - il a expliqué Patrick Verhoeven - contribuera à assurer que les priorités dans le domaine des réseaux transsexuel-européens des transports soient effectivement respectées. En outre nous retenons que la Commission devrait développer un méthodologie transparent pour montrer la valeur adjointe pour l'EU des fonds en termes d'efficacité du transport, de la sostenibilità et/ou de la cohésion ».


Répartition, pour État membre, des financements à titre de Fondi structurels et du Fond de cohésion destiné à la réalisation d'infrastructures de transport en ports maritimes (période 2000-2006)

État membre

Montants cofinancés
(en euro)

% de
total

Allemagne

45.510.773

1.61

Estonia

10.406.063

0.37

Grèce

358.949.324

12.74

Espagne

1.468.837.862

52.12

France

246.157.336

8.73

Italie

339.411.748

12.04

Lettonia

3.540.075

0.13

Lituania

2.847.117

0.10

Malte

1.269.683

0.05

Pays Bas

4.892.440

0.17

Pologne

28.487.500

1.01

Portugal

180.258.177

6.40

Royaume uni

58.923.315

2.09

Coopération transfrontalière dans l'EU

55.426.574

1.97

Coopération interrégionale de l'EU

13.359.052

0.47

TOTAL

2.818.277.039

100.00

Fonte : Commission européenne, direction générale de la Politique régionale.



Tableau riepilogativa des projets sélectionnés pour l'Italie

Région/pays

Titre du projet

Contenu et objectif du projet

Type de projet (C/P/S/U1)

Coût total (en euro)

Cofinancement EU (en euro)

ITALIE

Pouilles

22. Achèvement du port touristique de Vieste.

Des travaux de construction (étendue du quai, dragage, construction divergés d'édifices, d'une route d'accès et de systèmes de réseaux) pour un port touristique en mesure de recevoir de 447 yachts, au fin d'améliorer les infrastructures qu'elles servent des importantes aires touristiques (dans une période précédente ont été dépensés autres 497 705 euro de fonds EU).

P

9.834.534

2.532.711

23. Achèvement de l'interporto de Bari Lamasinata - II phase.

Construction de trois dépôts et d'un édifice directionnel, ainsi que de routes, d'aires de stationnement, tu ranges et des réseaux ferroviaires, des services de publique utilité dans le domaine d'une aire interportuale plus vaste tourne à développe complété du réseau régional de l'intermodalità, au fin de favoriser le rééquilibrage modal en faveur des chemins de fer et de la mer (une partie d'une contribution EU de 30 675 263 euro pour l'entier grand projet).

C

27.355.200

7.984.001

24. Renforcement de la liaison et des services ferroviaires dans l'aire portuaire extérieure de Toast.

Oeuvres ferroviaires (je renouvelle des rails, renforcement des lits des rails, réactivation de vieilles lignes et liaison avec l'aire portuaire) directes à « développe d'un système complété de services de logistique et de distribution en mesure de favoriser de la connexion parmi la planche nord-Sud j'interne à la région et la communication avec autres direttrici des couloirs internationaux n. 8 et n. 10 ». Le projet employer d'une contribution EU de 36 720 480 euro affectés en faveur de l'entier programme local.

C

36.720.480

4.497.285

Sicile

25. Messine-Tremestrieri - Construction de deux points d'accostage et relative liaison à l'autoroute.

Construction de deux points d'accostage de 150 mètres dans un bassin j'interne de 12 000 m2 tiré au moyen de dragage ; place j'interne affecté à parking, à services et à tunnel pour réduire le trafic (en particulier des moyens lourds), l'engorgement et la pollution dans le centre urbain de Messine.

C

23.291.458

10.481.156

26. Port commercial d'Augusta.

Travaux portuaires (quais, tu amarres ro-Ro, édifices, trottoirs, barrières, systèmes de réseaux) pour permettre au port commercial de devenir une alternative logistiquement et economiquement il valide pour le trafic qui traverse le détroit de Messine et d'attirer le trafic de conteneur et les chargements en vrac. Les travaux rentrent dans un projet portuaire plus vaste, de la valeur de 130 millions d'euro, pour l'achèvement des infrastructures.

C

15.493.707

3.839.328

27. Port de Marina di Ragusa - de Ragusa.

Construction d'un nouveau port touristique en mesure de recevoir de 723 yachts (deux barrages, divergés édifices, ponton, d'accès, de places auto, de systèmes de réseaux) de façon à développer le tourisme dans la province de Ragusa, stimuler la dépense dans le secteur du tourisme et réduire le chômage.

P

69.667.972

15.414.641




ABB Marine Solutions


Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Cherche des autres nouvelles sur



Sélectionnez la rubrique:  Toutes les rubriques
Nouvelles
Ports
Tourisme
Banque des Données
Transport par Avion
Transports Routiers



Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail