ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

18 août 2019 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 19:42 GMT+2



11 Décembre 2012

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Dans une lettre au ministre Clini l'Autorité Portuaire de Trieste réaffirme les perplexités sur le rigassificatore

Le port - il explique l'organisme - a nouveaux et considérables plans de je développe qu'à l'instant du début de l'instruction sur le terminal GNL étaient n'ancre pas complétement formulés

Stamani Marina Monassi, président de l'Autorité Portuaire de Trieste, a délivré au ministre de l'Ambient, de Corrado Clini, une lettre dans laquelle l'organisme portuaire met en évidence l'impact négatif qui la réalisation du rigassificatore pourra avoir sur l'activité du port.

« Vu que dans ces derniers mois - loi dans la lettre - la Direction générale pour les Évaluations Ambiantes analyse le projet définitif du terminal GNL et le relatif elettrodotto, vu que la même Direction même a mené l'instruction sur la procédure jointe de VAS du nouveau Doucement Régulateur Portuale de Trieste, la même Direction aura eu le moyen d'évaluer - avec le secours de la Commission VAS - qui le port de Trieste a nouveaux et considérables plans de je développe, qu'à l'instant du début de l'instruction sur l'rigassificatore (an 2005) étaient n'ancre pas complétement formulés ».

L'Autorité Portuaire a mis en évidence que la croissance des trafics du port de Trieste est commencée dans le 2011 et est toujours en cours malgré la situation économique compliquée. En particulier, l'augmentation enregistrée dans le secteur portuaire du port industriel (Zaule) du 76,72%, le départ des procédures pour la réalisation de la plate-forme logistique déjà financiée des Cipe, l'accroissement du trafic passagers avec les bateaux de croisière et les bacs qui relient avec la Grèce, sont appuyées aux prévisions officielles du groupe TEL de 500 pétroliers dans le 2013 ( du 6 décembre 2012). Quarante millions de tonnes de brut - il a souligné l'autorité portuaire - qui fera du port de Trieste la première escale italien pour quantité de marchandise.

« Elle est notre tâche institutionnelle - il a expliqué Marina Monassi - de mettre en évidence au ministère de l'Ambient que dans cette phase de je développe de l'unique entreprise qui la Banque d'Italie a défini avec le signe « plus », de la part des opérateurs il est lancé un clair crie de l'alarme qui pourrait porter à des sérieux problèmes économiques, occupationnels et de sécurité ». Le président de l'Autorité Portuaire en effet s'est rappellé que SIOT (Société Italienne pour l'Oléoduc Transalpin) du groupe TEL a précisé que « il ne pourra pas tolérer quelque impact négatif sur les installations de son terminal marine pendant la phase de construction du rigassificatore et même pas dans les phases d'opération du même ». SIOT, avec note reprise dans la lettre délivrée au ministre Clini, a mis en évidence que la société recouvre un rôle stratégique pour l'approvisionnement énergétique pour Autriche, Allemagne et Repubblica Tchèque, pour laquelle « ne pourra pas être acceptée aucune interférence qui comporte des retards dans les opérations de déchargement du brut sur les appontements en concession ». « Il augmente - il a remarqué en outre SIOT - le risque terroriste en relation à la présence de structures de telle valence stratégique ».

Evergreen Line
Vincenzo Miele



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail