ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

21 octobre 2019 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 20:22 GMT+2



19 Décembre 2012

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Le Comité Portuaire de Trieste a pris à l'étude la question du terminal de rigassificazione de Zaule

Affronté même il craint de Porto Vieux

Hier le Comité Portuaire de Trieste a décidé à l'unanimité de riaggiornarsi dans les premiers jours du mois prochain pour reprendre à l'étude la question du projet pour la réalisation du terminal de rigassificazione GNL de Zaule à la lumière des projets de développe de l'escale portuaire giuliano. L'Autorité Portuaire s'est à nouveau rappellée d'avoir envoyé au ministère de l'Ambient - Direction Générale des Évaluations Ambiantes - une note clarificatrice au sujet de la procédure du rigassificatore et que, de nouvelles apprises pendant la Conférence de Services qui s'est tenue prés du ministère de Sviluppo Économique, résulte qu'ils sont à l'attention de la Direction du ministère de l'Ambient soit au projet définitif du terminal soit le projet pour le relatif elettrodotto.

« Vu que dans ces derniers mois la Direction même a mené l'instruction sur la procédure jointe de VAS du nouveau Doucement Régulateur Portuale de Trieste - il a remarqué l'Autorité Portuaire - le ministère a eu le moyen d'évaluer, avec le secours de la Commission VAS, les nouveaux et considérables plans de je développe du port de Trieste, lesquels, à l'instant du début de l'instruction sur l'rigassificatore (an 2005), étaient n'ancre pas complétement formulés. À cela on ajoute - il a souligné l'organisme - l'exponentielle croissance des trafics du port de Trieste enregistrée à partir des 2011 dans toutes principales catégories merceologiche : mouvement conteneurs teu (+ 39,61%), full conteneur -conteneur-tons (+50,21%), marchandises diverses (+15,36%), vracs solides (+ 5.20). L'augmentation des trafics dans le secteur portuaire du port industriel (Zaule) a été du 76,72%. Les bateaux sont augmentés du 6.05 %. La croissance est poursuivie même dans le 2012 qui présente des variations positives par rapport au 2011, avec des pics même du + 100% par exemple dans le trafic passagers, intéressé, en temps récents, même du départ de la nouvelle ligne avec la Grèce ».

« Même SIOT, société du groupe TEL qui gère le trait italien de l'oléoduc transalpin dont - s'est rappellé en outre de l'autorité portuaire - il a prévu que dans le terminal du port de Trieste il est concessionaire ils arriveront dans 2013 plus que 500 pétroliers qui apporteront un accroissement du 20% en plus par rapport à l'an en cours, pour un total de 40 millions de tonnes, qui feront du port de Trieste le premier port d'Italie pour quantité de marchandise. SIOT a communiqué qu'il ne pourra pas tolérer quelque impact négatif sur les installations de son terminal marine pendant la phase de construction du rigassificatore, et même pas sur les phases d'opération ; la société recouvre en effet un rôle stratégique pour l'approvisionnement énergétique pour Autriche, Allemagne, et la République Tchèque, pour laquelle il ne pourra pas être acceptée aucune interférence qui comporte des retards dans les opérations de déchargement du brut prés des appontements en concession. À j'avertis de SIOT, en outre, le risque terroriste augmente dans l'aire en relation à la présence de structures de telle importance stratégique ».

L'Autorité Portuaire a mis en évidence même les observations de ingegner Giorgio Lillini, du département oeuvres maritimes du Génie Civil qui - il a expliqué l'organisme - « a souligné combien de problématique outre l'installation, soit craint de la conduite sous-marine, les coûts de laquelle réalisés vous pour la mettre en sécurité pourraient rendre antiéconomique l'investissement ».

Dans la réunion hier le Comité Portuaire a affronté même craint du Port Vieux. Si d'un coté le maire de Trieste, de Roberto Cosolini, a remarqué comme « on nous doive bouger en référence à quel prévu de variant Barduzzi, où on imagine des fonctions et activité qu'ils présupposent le libre déplacement des personnes dans les aires de Porto Vieux », le président de l'Autorité Portuaire, Marina Monassi, a assuré que de toujours elles ont été faites de l'activité en tel sens : « pour permettre le déplacement de Porto Vieux de secteurs de Point Franc - il a précisé Marina Monassi - nous avons même acquis le terrain contigu à l'ex station de Prosecco et prévoyons un projet qui pourrait porter à étendre la zone franche aux 36 hectares de la Ferrière de Servola ». Monassi s'est rappellés comme soit étée elle, vraiment sous sa présidence du 2004-2006, à approuver les plan Barduzzi et à concéder à Greensisam les cinq magasins dont on tire un loyer annuel d'environ 600mil euros. En outre - il a ajouté - on souhaite que Greensisam parte avec le premier chantier avant janvier 2013. Marina Monassi s'est rappellée même comme, toujours pendant la présidence 2004-2006, soit parti restaure du Magasin 26 qui aujourd'hui est en concession à la Portocittà : « le premier acte de ma présidence à peine nommée dans le 2010 - il a réaffirmé - a été celui de l'ouverture de la bretelle à l'intérieur de Porto Vieux et souhaite qu'à bref ils viennent entamés les chantiers, parce que la zone franche et les sdemanializzazione ne doivent pas être invoquées comme des éxcuses pour ne pas commencer à travailler ».




Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail