ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

25 août 2019 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 20:15 GMT+2



19 Décembre 2012

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Bruxelles autorise la distribution des fonds publics pour 100 millions d'euro au port d'Augusta

La Commission Européenne a par contre commandé la restitution d'aides de l'État pour 360 millions d'euro concédés à SEA Handling

La Commission Européenne a autorisé aujourd'hui la distribution d'une aide publie italien de 100 millions d'euro au port d'Augusta dans le domaine d'un projet d'investissement de 145.33 millions d'euro dans les infrastructures du port sicilien. Bruxelles a expliqué que l'aide a été retenue compatible avec les règles de l'EU en matière d'aides de l'État « puisque - il a expliqué la Commission Européenne - poursuit un objectif de commun intérêt, c'est-à-dire l'adaptation des infrastructures existantes au transport intermodal. En outre, le projet ne serait pas réalisable en manque d'un financement publie et l'aide est limitée à quel étroitement nécessaire pour l'obtention de tel objectif. Enfin, les potentielles distorsions de la concurrence sont relativement limées ».

La Commission EU a précisé que, « en ce qui concerne le projet d'investissement dans les infrastructures du port d'Augusta, l'Italie a mené approfondie analyse dont du rapport entre des coûts et des bénéfices économiques et financiers résulte que les recettes pour l'Autorité Portuaire engendrées de l'utilisation de l'infrastructure ne seraient pas suffisantes à couvrir les coûts des investissements. Le taux gap de financiers pour le projet a été estimé à 68.87%. Le financement je publie de 100 millions d'euro est par conséquent indispensable pour réaliser le projet et est limité à combien à de nécessaire pour pourvoir au déficit de financement ».

En outre Bruxelles a souligné que « la capacité supplémentaire de trafic de marchandises et de conteneur qui sera engendré du projet dans le port d'Augusta du 2015, an où est prévue l'achèvement du projet, n'est pas tel à provoquer des significatives distorsions de la concurrence et sur les échanges parmi des États membres ».

La Commission Européenne a par contre commandé la restitution d'aides de l'État pour 360 millions d'euro que, en second lieu Bruxelles, ont été illégalement concédées parmi 2002 et le 2010 de SEA Spa, le groupe publie qu'il gère le système d'aéroport milanais, à sa filiale SEA Handling, qui fournit de l'activité de handling aux compagnies aériennes dans les aéroports de Milan Malpensa et Milan Linate. La Commission a spécifié que son enquête « a révélé que les apports de capital effectués des actionnaires publiques de SEA Handling ont procuré un indu avantage économique à SEA Handling par rapport aux concurrents qui actionnent sans subventions de la part de l'État ».

La Commission a annoncé que dans le cours de l'enquête « il est émergé que, à cause d'une situation financière extrêmement difficile, SEA Handling n'aurait pas été en mesure d'obtenir des tels financements sur le marché dans la période 2002-2010. Aucun investisseur à l'oeuvre en conditions de marché aurait accepté de concéder tel capital à l'entreprise ».

« SEA Handling - il a conclu la Commission - doit donc rendre importe qu'il les a procurées tel indu avantage avec les intérêts ».

PSA Genova Pra'
Vincenzo Miele



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail