ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

11 décembre 2018 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 17:45 GMT+1



8 Mai 2013

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Confetra demande au gouvernement d'attendre le pronunciamento de la Cour de Justice EU avant de prendre position sur les coûts minimums du cammionage

Marcucci : l'exécutif se retienne du de fait de continuer à défendre des mesures voulues de gouvernements et les Parlements passés
la Confetra (Confédération Générale Italienne des Transports et de la Logistique) a communiqué au Premier Ministre Lue et au ministre des Transports Loups de s'attendre que le nouveau gouvernement, en matière de coûts minimums du cammionage, c'est-à-dire du régime de tariffazione minimum obligatoire en vigueur de 2008, attende le pronunciamento sur le sujet de l'organe judiciaire de l'Union Européenne « dans une position de neutralité et d'impartialité, sans se ranger d'une partie à ils donnent de l'autre ».
Confetra en effet s'est rappellé des coûts minimums du cammionage ont été renvoyés du Tribunal Administratif Régional du Latium à la Cour de Justice Européenne pour qu'elle en soit évaluée l'éventuelle incompatibilité avec le droit communautaire pour violation des règles sur la concurrence(du 18 Mars 2013).
« Sur le sujet - il a expliqué le président de la Confetra, Nereo Marcucci - l'actuel Premier Ministre Enrico Letta dans le février passé avoir le moyen de déclarer publiquement qu'il aurait été opportun dans cette phase attendre le jugement des organes juridictionnels comme point de départ pour trouver le juste équilibre. Se remettre au jugement - il a observé Marcucci - signifie attendre le pronunciamento de la Cour, en se retenant du de fait de continuer à défendre des mesures voulues de gouvernements et les Parlements passés ».
Confetra a précisé de s'attendre analogue neutralité de la part du ministère des Infrastructures et des Transports qui mensuellement ajourne les coûts minimums sur la base du prix du gasol et que - a souligné la Confédération - « il devra se retenir de changer les données du problème jusqu'à ce que la question reste sub judice »

Confetra s'est rappellé d'avoir présenté ensemble à Confindustria un paquet de propositions pour maintenir des relations commerciales équilibrées parmi des commanditaires et des camionneurs en garantissant la sécurité de la circulation. « On agit - il a spécifié Marcucci - une valable alternative aux coûts minimums qui peut servir à ouvrir une comparaison constructive sur cette matière » .

ABB Marine Solutions
Consorzio ZAI



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail