ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

21 juin 2018 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 19:56 GMT+2



14 Décembre 2017

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Le port de Rotterdam se prépare au Brexit

Mise en évidence la necessité d'augmenter l'organique du bureau douanier de Rotterdam Rijnmond d'au-delà de cent unités

Le Royaume uni est la seconde nation, après la Russie, d'origine des marchandises mouvementées du port de Rotterdam et, suite à l'accord rejoint les derniers jours du gouvernement britannique avec l'Union Européenne pour la sortie du Royaume uni de l'EU au programme le 20 Mars 2019, l'Autorité Portuaire de l'escale hollandaise a fait le point sur l'impact du Brexit sur l'activité du port, avec le but de permettre à la communauté portuaire de Rotterdam de se préparer à cette transition et pour faire de sorte que les changements soient réduits au minimum.

Le 8,5% du trafic global mouvementé tous les ans du port de Rotterdam, ou bien de 40 millions de tonnes de marchandises, provient du Royaume uni et il s'agit de chargements principalement transportés sur des carrossables et en conteneur et de vracs liquides.

L'autorité portuaire hollandaise retient que pour affronter au mieux le Brexit la plus grande priorité du port de Rottardam sera cette de maintenir le niveau de capacité et de qualité des procédures douanières, niveau qui - en second lieu l'autorité douanière hollandaise - pourra être assuré si du 30 Mars 2019 l'organique du bureau douanier de Rotterdam Rijnmond montera d'au-delà de cent unités. En outre ils devront être des institués nouveaux points d'inspection de NVWA, l'autorité hollandaise pour la sécurité alimentaire et des produits de consommation, et devront être des thèses autres vétérinaires. En mettant en évidence que des telles mesures devront être réalisées même des autorités douanières du Royaume uni, l'Autorité Portuaire de Rotterdam il a spécifié que toutefois il n'est pas certain que ces initiatives permettront de gérer la masse d'ultérieures déclarations en douane qui seront déterminées de la sortie du Royaume uni de l'Union Européenne. En outre elle sera nécessaire une adéquate coordination des infrastructures digitales, et les systèmes informatiques de la Hollande et du Royaume uni devront être des places en mesure de s'interconnecter.

Le Port of Rotterdam Autorité a confemrato qui le ralentissement des procédures douanières provoquera une croissance des temps d'attendue des activités portuaires et logistiques, avec un impact particulièrement négatif sur les opérations camionistiche, et une conséquente augmentation des coûts à chargement des expéditionnaires, des opérateurs logistiques et des terminalistici et de l'engorgement des routes.

En outre l'Autorité Portuaire hollandaise a souligné même l'importance qui l'Union Européenne garantisse parité de conditions entre le Royaume uni et les États de l'EU et que, s'ils seront stipulés des accords bilatéraux, ceux-ci devront s'appliquer à tous les ports du continent européen et du Royaume uni et avec les mêmes procédures.

Si la sortie du Royaume uni de l'EU provoquera une série de problèmes qui aujourd'hui est difficile déterminer avec exactitude, d'une chose l'Autorité Portuaire de Rotterdam est de toute façon certaine : qu'avec le Brexit il n'y aura pas quelque victorieux.

Est Europea Servizi Terminalistici
Evergreen Line
Vincenzo Miele



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Cherche des autres nouvelles sur



Sélectionnez la rubrique:  Toutes les rubriques
Nouvelles
Ports
Tourisme
Banque des Données
Transport par Avion
Transports Routiers



Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail