ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

13 juillet 2020 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 14:33 GMT+2



11 Juin 2020

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
La Commission européenne efface le registre international Italien, avec des changements, jusqu’en 2023

Les autorités italiennes se sont engagées à avantages du régime à tous les navires admissibles qui ont battu un Drapeau de l’EEE

La Commission européenne, en vertu des règles de l’UE sur a autorisé la prolongation jusqu’à la fin de 2023 diverses mesures italiennes de soutien au transport maritime dans le cadre de la International Register, un régime établi par la loi 30 de la 1998 qui prévoit des prestations fiscales et de sécurité sociale navires immatriculés utilisés exclusivement pour le commerce International.

Le feu vert a été donné par la Commission sur L’engagement de l’Italie en faveur d’une série de changements aux règles réglementer le Registre international pour éviter les distorsions concurrence et pour prévenir toute discrimination entre compagnies maritimes et registres d’autres États spatiaux l’économie européenne. En particulier, l’Italie s’est engagée à s’assurer que la réduction de l’impôt sur le revenu des sociétés (IRES) s’est présenté aux compagnies maritimes qui Le Registre international s’appliquera aux revenus des les compagnies maritimes issues des activités de transport maritime, comme le transport de marchandises et de passagers, vers d’autres revenus accessoires étroitement liés aux activités de expédition (jusqu’à un maximum de 50% du chiffre d’affaires système d’exploitation du navire, aux revenus - sur la base de certains conditions - produites par les activités de remorquage et de dragage ainsi que - sous certaines conditions - les revenus activités de désinvestissement locatif et activités de location chronométrées et de voyages.

En outre, la Commission européenne a clairement indiqué que le L’italien, tel qu’amendé et approuvé aujourd’hui, stipule que si une compagnie maritime veut bénéficier de la International Register, au moins la majorité de ses flotte doit flotter le drapeau d’un État de l’Union européenne ou Espace économique européen. Bruxelles a précisé que, dans ce cas, Les autorités italiennes se sont engagées à étendre les avantages du régime à tous les navires admissibles ils arborent un drapeau de l’EEE.

L’Italie aura sept mois à partir de La décision de la Commission européenne aujourd’hui d’ajuster les règles gouverner ce régime.


PSA Genova Pra'



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail