ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

30 septembre 2020 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 05:11 GMT+2



21 Août 2020

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Au deuxième trimestre, le trafic dans le port de Hambourg diminué de -16,0 %

Les conteneurs se sont élevés à environ 1,9 million de teu (-19,5%)

Le trafic de marchandises dans le port de Hambourg a été pour le troisième trimestre d’affilée. Après le déclin de la -5,0% marqué au dernier trimestre 2019 par rapport au même d’une année sur l’autre et après une baisse de -8,1% au premier trimestre de 2020, en fait, au cours de la période Avril-juin de cette année, la tendance négative, en raison de impact sur les activités portuaires du port pandémie de Covid-19, elle a été encore exacerbée après avoir été 16,0 % avec 29,3 millions de tonnes déclarées comparativement à 34,9 millions de tonnes au second semestre. 2019.

La réduction des volumes de fret au deuxième trimestre cette année a été générée par la baisse du trafic dans tous les segments de produits. L’impact le moins négatif a été chargés de vracs liquides qui, avec 3,1 millions de tonnes, diminué de -3,1 %. La baisse plus marquée autres vracs totalisant 6,2 millions de tonnes (-13,9 %), y compris 2,1 millions de tonnes de vrac poussiéreux (-61,5%) 4,1 millions de tonnes de charges mouvementées seau (-30,5%).

Dans le secteur des biens divers, le total était de 20,0 millions de tonnes (-18,4 %), dont 19,7 millions de tonnes marchandises conteneurisées (-18,2 %) fait avec une manipulation 1,9 million de teu (-19,5%) et 250 000 tonnes de produits conventionnels (-30,6 %). La contraction de la le trafic de conteneurs a été entraîné par la réduction de 19,8 % des conteneurs complets, jusqu’à 1,7 million de les vides ont augmenté de 25,0% à 300.000 teu. De plus, la flexion a été produite plus par des conteneurs dans importations et exportations, qui ont totalisé 1,2 million (-21,6 %), ainsi que ceux en transfert, ce qui 700 000 teu (-15,7%).

Au second semestre 2020, le total des marchandises débarquées Le port allemand s’élevait à 16,1 millions de tonnes (-20,7 %), tandis que ceux qui se trouvaient à bord étaient 13,2 millions tonnes (-10,2 %).

Au premier semestre de cette année, le port de Hambourg un total de 61,2 millions de tonnes de marchandises, une baisse de -12,0% au premier semestre 2019, dont 33,7 millions de tonnes à l’atterrissage (-16,3 %) et 27,5 millions tonnes à l’embarquement (-6,1 %).

À l’échelle mondiale, au cours des six premiers mois de 2020, 18,7 millions de tonnes de vrac (-11,7 %), dont 5,8 millions tonnes de vrac liquide (-10,8 %), 4,1 millions de tonnes charges poussiéreuses (32.3%) et 8,8 millions de tonnes de vrac (-23.5%). Les marchandises diverses s’élevaient à 42,5 millions de tonnes (-12,2 %), dont 550 000 tonnes de marchandises (-24.7%) 41,9 millions de tonnes de marchandises conteneurs (-12,0%) fait avec une manipulation de conteneurs 4,1 millions de teu (-12,4%), dont 3,6 millions de teu complets (-12,6%) 500 000 vides (-7,4 %) et avec le trafic import/export qui s’élevait à 2,6 millions de teu (-11,3%) et avec 1,5 millions d’euros de trafic de transbordement (-13,3%). L’Autorité Le port de Hambourg a annoncé que le trafic conteneurisé La Chine, qui est le principal partenaire commercial du port allemand, a chuté de -16,4% et ont été des réductions importantes du trafic de conteneurs ont également été enregistrées Russie (-14,9%), Suède (-13,3%), Corée du Sud (-14,4%), Danemark (-2,7%) Pologne (-10,5%). D’autre part, le trafic de conteneurs avec les États-Unis (1,7 %), Singapour (5,5 %), Royaume-Uni (39,0%) Malaisie (1,7 %).

Commentant la réduction du trafic de marchandises Hambourg dans les six premiers mois de cette année, le PDG Port de Hambourg Marketing, Axel Mattern, a souligné que « outef », la baisse du trafic au premier semestre de l’année de la pandémie a gravement affecté tous les ports d’Europe du Nord. En raison de l’affaiblissement de l’économie mondiale et des perturbations retards dans la chaîne d’approvisionnement mondiale, a-t-il ajouté. comme prévu, l’impact a été plus important par rapport aux trois premiers mois. Sur perspectives pour les mois à venir, l’autre PDG Port de Hambourg Marketing, Ingo Egloff, a souligné que « Ces derniers mois, il y a eu une normalisation départs de navires. Avec les économies de la Chine et de l’Europe qui se rétablissent progressivement - a-t-il expliqué - je suis convaincu qu’il est a déjà atteint le point le plus bas de la baisse trafic maritime de marchandises causé par la pandémie et nous verrons une première reprise remarquable et une amélioration situation d’ici la fin de l’année » Egloff, cependant, a clairement fait savoir qu’il faudra un certain temps avant que nous retournons aux niveaux d’avant-crise, aussi parce que ces perspectives ne tiennent pas compte les effets des guerres commerciales en cours, des sanctions et pandémies dans d’autres parties du monde.




PSA Genova Pra' Autorità di Sistema Portuale Mar Ligure Orientale


Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail