ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

2 mars 2021 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 16:00 GMT+1



2 Février 2021

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Mattioli (Confitarma): Le PNRR manque de mesures de soutien livraison

Nécessité de renforcer les directions/bureaux dédiés du MIT pour l’expertise portuaire, de navigation et de logistique

La Confédération italienne des armateurs (Confitarma) a également a exprimé sa déception face à l’absence de mesures de soutien maritime dans le cadre de la Reprise nationale et résilience » (PNRR). Lors de l’audience d’aujourd’hui à la 9e commission des transports de la Chambre des députés, dans le cadre de la examen consultatif de la proposition de Pnrr, le Président de la confitarma, Mario Mattioli, notant que « les six missions dans lesquelles le PNRR sera divisé représentent des défis ambitieux pour notre pays et une opportunité de croissance importante développement » a souligné que, « en particulier, numérisation, innovation et compétitivité du système transition écologique, les infrastructures et la mobilité, l’éducation et la formation, la recherche et la culture, pour réussir doit nécessairement prévoir des actions spécifiques visant à transport maritime dans son ensemble.

« Malheureusement », s’est plaint Mattioli, « les déclara tions les intentions de pnrr ne se reflètent pas dans des actions concrètes, afin de transport maritime, auquel, bien qu’il représente une l’un des secteurs les plus pertinents pour la transition écologique et à forte intensité de capital, aucune mesure à forte intensité de capital n’est Soutien. Les seules interventions concrètes pour le secteur maritime pnrr concernent le TPL et la portabilité qui, segments importants du secteur maritime, représentent les seulement une partie du système.

" En outre, ajouta le président de la Confitarma, il existe un risque réel que, pour certains secteurs, les effets plan se manifestera trop tard parce que pour le diverses mesures de premiers soins prévues dans le adoptés en 2020 n’ont toujours pas les décrets mesures de mise en œuvre relatives à l’extension des allégements fiscaux aux navires inscrits au premier registre naval et au fonds de rafraîchissement des pertes subies par les navires à passagers. Il est nécessaire de mettre en œuvre d’urgence les mesures déjà prises ainsi que prendre des mesures de soutien économique pour pertes que d’autres secteurs, principalement le secteur pétrolier, sont suite à la baisse dévastatrice de la demande.

« Étant donné que le défi de la décarbonisation affecte tout transport, tant public que privé - observé encore Mattioli - il est nécessaire de définir un plan d’intervention qui facilite et accélérer le processus de développement/renouvellement et d’adaptation de la flotte de pavillon, impliquant la principale industrie italienne de la construction navale, déjà un chef de file mondial dans certains secteurs de grande valeur, et même le mineur en crise depuis des an nées, l’identification des outils instruments financiers nécessaires également grâce à l’implication de Cassa Les dépôts et les prêts et le secteur privé. En outre, il est nécessaire de mettre en œuvre une stratégie qui assure l’identification de solides chaînes d’approvisionnement de qui permettent l’utilisation de carburants de pointe et le développement de l’infrastructure nécessaire à la distribution et à la Soutage du GNL. En ce sens, il est crucial l’introduction de mécanismes qui stimulent la demande pour ces produits.

Notant alors que les lignes directrices pour la définition des RN donner la possibilité de mettre en œuvre des réformes structurelles, Mattioli a souligné que, en ce sens, le cluster maritime, qui a longtemps été uni dans la demande d’une gouvernance unique pour la mer, dans cette phase difficile de réflexion sur la structure du pays, estime que nécessaire que, dans l’attente de l’établissement souhaité d’une coordination politique et administrative dédiée aux activités de la maritimes, les directions/bureaux du Ministère des affaires étrangères l’infrastructure et les transports dédiés par compétence à la port, l’expédition et Logistique.

« Last but not the least », a conclu le président de la Confitarma - le processus d’extension des avantages du drapeau drapeau italien qui va bientôt se terminer devra bien sûr s’adresser à ces sujets utilisateurs de navires en permanence enracinés dans le territoire contribuer à générer du PIB pour notre économie. Afin d’éviter ce qui s’est malheureusement déjà produit dans le logistique, où l’hégémonie est devenue déterminée des principaux opérateurs internationaux qui décident si, comment, quoi et transport, il est nécessaire de défendre l’entreprise italienne en créant le conditions de croissance et de développement des nombreuses réalités excellent dans notre industrie. La meilleure façon de le faire est par la simplification et la mise à jour des règles et procédures qui remontent au XIXe siècle.

LineaMessina



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail