ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

23 octobre 2021 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 16:51 GMT+2



30 Septembre 2021

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Trois propositions d’Assiterminal en faveur du secteur portuaire

Elles ont été soumises à l’audition aux Commissions VIII et IX de la Chambre

Lors de l’audition informelle de lundi aux Commissions réunies Transports, postes et télécommunications et Environnement, territoire et travaux publics de la Chambre des députés, l’Associazione Italiana Port &Terminal Operators (Assiterminal) a présenté trois propositions d’amendements en vue de la conversion en droit du décret-loi n° 121 du 10 septembre dernier portant dispositions urgentes en matière d’investissement et de sécurité des infrastructures, des transports et de la circulation routière.

Assiterminal exhorté à prolonger les mesures à l’ensemble de 2021 de soutien aux opérateurs portuaires prévues à l’article 4. Spécifier que cette proposition amendement n’entraîne pas de dépenses nouvelles ou plus importantes pour l’administration, l’association a expliqué que la demande d’extension des mesures prévues à l’article 4 vise à principalement le scénario de marquage dans lequel ils continuent à verser les concessionnaires portuaires asservis aux trafics croisières qui prévoient une baisse des volumes de passagers de 70 % par rapport à 2019.

La deuxième proposition de l’association vise à permettre une modification des termes des concessions portuaires, concernant la mesure des redevances par rapport à la durée de la concession, en activant des instruments appropriés pour permettre le rééquilibrage économique et financier dans les relations de fonction d’investissements dans les infrastructures que le terminaliste privé voulait entreprendre. A cet égard, Assiterminal a rappelé que les autorités du système portuaire peuvent disposer, conformément au droit de l’Union européenne et lorsque les conditions, une modification des rapports d’accord en être, au sens des art. 36 du code de navigation et 6 et 18 de la loi n° 84/1994, afin de tenir compte des effets résultant des événements imprévisibles, y compris l’urgence épidémiologique Covid-19, ainsi que de la nécessité de effectuer des travaux supplémentaires nécessaires à l’exercice de l’infrastructure, dans le calcul de l’équilibre économique et financier des concessions initiales, après éventuelle notification ex art. 108 TFUE.

La troisième proposition d’Assiterminal, fois - a précisé l’association - de donner suite à ce qui est partagé et convenu avec les partenaires sociaux lors du renouvellement du CCNL des travailleurs des ports, prévoit d’insérer à l’art. 4 l’alinéa 8 suivant: « Les Autorité du système portuaire, en utilisant une part des leurs propres recettes pour les taxes à charge des marchandises embarquées et débarquées et pour les droits de manutention des passagers, affectent à à partir de 2022, des ressources pour financer des mesures d’incitation à la retraite anticipée ainsi que des mesures de politiques actives pour les travailleurs portuaires appartenant aux entreprises titulaires de autorisations et/ou concessions au sens des art. 16 et 18, de la loi précitée, ou au sens de l’article 36 du code nav., qui appliquent le CCNL Lav. Des ports. Les ressources économiques visées au présent alinéa peuvent être transférées annuellement à un fonds national si elle est constituée. Le ministère des infrastructures et de la Mobilité durable, par décret directeur de la compétente Direction générale, entendu les parties contractantes au CCNL Le lav. Ports, il mettra en avant, les critères généraux de mise en œuvre des mesures susmentionnées ».




Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail