ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

22 octobre 2021 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 21:12 GMT+2



5 Octobre 2021

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
FISE Uniport exhorte à réduire les redevances concédants pour les terminaux portuaires déficitaires

L’association appelle également à inclure les ports du Sud L’Italie dans l’interdiction des ports verts

Lors de l’audition parlementaire d’hier aux Commissions réunies Transports et Environnement à la Chambre des députés, dans le cadre de la conversion du décret Infrastructure, FISE Uniport, l’association représentant toutes les entreprises opérant dans le domaine portuaire, a exhorté à prévoir la remodelage au baisse des redevances concédants à la charge des terminaux ayant une réduction du chiffre d’affaires de 20 % et d’inclure également les terminalistes du sud de l’Italie dans le public des bénéficiaires de l’appel Ports verts.

Les représentants de l’association ont souligné comment la crise déclenchée par la pandémie a durement frappé le secteur portuaire et, malgré la timide reprise enregistrée en 2021, comme les effets négatifs sur les entreprises du monde terminaliste et sur le travail portuaire se font encore sentir aujourd’hui de manière évident. FISE Uniport a souligné que, précisément pour contrer ces effets et relancer le secteur et le travail portuaire, il est la mesure de soutien doit être prolongée jusqu’à la fin de 2021, déjà appliquée efficacement en 2020 (grâce au décret Relance), qui prévoit la remodelage à la baisse des redevances concédants à charge des terminaux qui ont subi une contraction du chiffre d’affaires supérieure à 20%. La mesure par ailleurs - a spécifié l’association - n’entraînerait pas de charges supplémentaires pour l’État, car elle pourrait être financée par les excédents de administration des autorités portuaires elles-mêmes.

Concernant l’interdiction Green Ports du ministère de la Transition écologique, qui a alloué 270 millions d’euros aux propositions de conception dans le domaine de l’intermodalité et de la logistique intégrée, mais en excluant du public des bénéficiaires éventuels les autorités du système portuaire du Sud Italie, le président vicaire d’Uniport, Antonio Davide Testi, a demandé de remédier à cette incongruité en élargissant le public bénéficiaires de cet appel à l’ensemble du territoire national et étendant ainsi ces possibilités aux terminaux du Sud qui n’ont pas bénéficié de ressources pour le développement. « Une incongruité - a relevé Textes - injustifiée aussi compte tenu du fait que le Plan national de relance et de résilience voit dans la relance du sud de l’Italie l’une de ses principales missions. Cela nuit à la compétitivité des ses ports. C’est pourquoi nous demandons une intégration de l’appel permettant également au Sud d’en bénéficier ou la constitution de un appel ad hoc pour affecter les fonds également au Sud ».




Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail