ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

29 novembre 2021 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 11:59 GMT+1



2 Novembre 2021

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Surtaxe sur les marchandises d’importation et d’exportation pour les ports de Gênes et Savone à partir de 2023

Approuvé le budget de l’Autorité de Système portuaire de la mer Ligure occidentale

Vendredi, le Comité de gestion de l’Autorité de Le système portuaire de la mer Ligure occidentale a été approuvé l’introduction d’une nouvelle surtaxe sur les marchandises qui, à partir de à partir de 2023, il remplacera intégralement le précédent en vigueur depuis janvier 2004 et établi par l’autorité portuaire de l’époque Gênes. L’autorité portuaire a annoncé que la nouvelle surtaxe un chiffre d’affaires attendu de 11,8 millions d’euros pour la première période 2023-2027, à vérifier dès octobre 2022 en raison de l’ébauche réelle des exigences découlant de la conformité des barèmes de dépenses des travaux financés. Dans le dernier ans la surtaxe sur les marchandises – lit-on dans un rapport dernier mois de l’administration portuaire - généré des revenus pour l’AdSP s’est élevé à près de 5,2 millions d’euros en 2017, à 5,3 millions dans le 2018, 2,8 millions en 2019, plus de 1,2 million en 2020 et 4,5 millions millions prévus pour 2021.

En outre, le Comité a donné son feu vert à la souscription de l’accord entre la société Autostrade (ASPI) et l’AdSP du Mer de Ligurie occidentale avec la région de Ligurie et la municipalité de Gênes concernant les mesures de compensation à la suite de l’effondrement de la Pont Morandi à Gênes. L’accord, ratifié par le ministère de l' Infrastructure et mobilité durables, fournit en faveur de de l’AdSP par ASPI une part de 75 millions d’euros destinés à des initiatives, à convenir avec l’Autorité, pour promouvoir et faciliter l’accès aux ports du système portuaire. 100 millions d’euros supplémentaires sont affectés à des projets de mobilité qui concernent, entre autres, la création de zones « tampons » dédié aux véhicules lourds, à proximité et éloignés, de position le long des tronçons autoroutiers dirigés vers les deux nœuds Port. Ces interventions seront accompagnées de développements technologique, intégré aux systèmes déjà en service sur le terrain port, destiné à accompagner les transporteurs vers les ports, avec l’objectif d’optimiser et de rendre plus efficaces les arrêts et les mouvements de véhicules, personnes et marchandises.

Le Comité a également approuvé une contribution de 230 000 euros en en faveur de la société CULP « Pippo Rebagliati » de Savone pour les coûts de réinsploi du personnel qui ne convient pas à l’exécution des opérations portuaires et une contribution de 47 mille euros pour le les frais de formation engagés au cours de la période janvier-juillet 2021.

Enfin, le Comité a approuvé les états financiers prévisionnels pour 2022 de l’administration portuaire qui présente des prévisions d’entrée de 1,10 milliards d’euros et interventions de dépenses pour 1,18 milliard d’euros avec un excédent de -86,4 millions d’euros qui a contribué à la réduction des excédents administratifs, qui ont diminué de environ 300 millions d’euros en 2017 à 55,9 millions attendus en 2022.

L’AdSP a précisé que les recettes en capital (986 millions d’euros) proviennent en grande partie des transferts de l' État (621,8 millions d’euros, dont 600 millions d’euros pour le financement du nouveau barrage de Gênes par le ministère des infrastructures et de la mobilité durables) et pour 61,3 millions provenant de transferts de la région de Ligurie. Ils sont aussi opérations financières de prêt prévues pour 302,8 millions d’euros. Du côté des dépenses, le budget 2022 prévoit des dépenses courantes qui s’élèvent à 78,2 millions d’euros et en partie des dépenses d’investissement qui s’élève à 1,09 milliard d’euros. Il y a aussi 23,6 millions d’euros de dépenses pour l’acquisition de services d’accompagnement techniques (conceptions, études préparatoires et vérifications) et 30 millions de l’euro pour les interventions dans la zone de réparation navale de Gênes.

En plus des grandes œuvres du Programme Extraordinaire – a précisé l’AdSP - parmi les dépenses en capital plus l’importance du Programme ordinaire comprend l’acquisition de Zones VIO (5,3 millions d’euros) pour la réalisation du projet relatif au terminal ferroviaire annexé au port de Savone Vado; la dernière tranche d’acquisition immobilière dans le district de Gheia à Vado Ligure (600 mille euros) tel que prévu par l’Accord de Programme stipulé par l’ancienne autorité portuaire de Savone dans le cadre de la réalisation de la Plateforme Vado Ligure ; le contribution publique pour couvrir le plan d’investissement préparatoire à l’appel d’offres pour la concession du service des bassins de cale sèche (10 millions d’euros).




Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail