ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

24 novembre 2014 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 17:23 GMT+1



4 Juillet 2012

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Le futur je développe du port de Gênes est sur la mer

Présentées les lignes guide pour le nouveau Doucement Régulateur Portuale qui incluent une série d'hypothèse de l'unique comun dénominateur du déplacement à sud des barrages brise-lames et des remplissages

Le futur je développe du port de Gênes est sur la mer. Ceci sensiblement prévoient les lignes guide pour le nouveau Doucement Régulateur Portuale (PRP) qu'elles ont été illustrées aujourd'hui au Comité Portuaire des sommets de l'Autorité Portuaire guidés du président Luigi Merlo, qui a souligné l'accueil extrêmement positif au nouveau document de planification synthétisé dans la présentation accessible en cliquant sur l'image à côté.

« Elle nous est plaire la méthode, qui présente des scènarios multiples », il a confirmé le nouveau président de l'association génoise des agents maritime Assagenti, Gian Enzo Duci, en reprenant l'avis des autres membres du Comité. Les scènarios proposés pour offrir des nouvelles aires à je développe du port en effet sont variés, mais tous unis d'un unique comun dénominateur : le port s'étendra vers sud, sur la mer, en réalisant des nouveaux barrages forains sur des fonds plus elevés et en agrandissant avec des remplissages à sud les actuelles aires terminalistiche. Des telles interventions seraient réalisées dans de ou plus zones du port, selon les différentes hypothèses. Je crible de ces scènarios constituera maintenant le pas suivant, plus long et ardu, qui devra porter à une définition de PRP à soumettre à la procédure d'approbation.

L'objectif prince du nouveau doucement est d'adapter le port du chef-lieu ligurien à des changées des exigences des trafics maritimes, en premier lieu à l'augmentée dimension des bateaux, en partant du portacontainer, qu'il s'est déjà exposé de porter jusqu'à capacité de chargement de 22.000 conteneurs teu, pour arriver aux grands bateaux de croisière de dernière génération. Le but primaire de PRP est d'ôter les actuels liens à l'opérativité du port : un plus pénaliser est la limite dimensionnelle des bassins et des cercles d'évolution de l'escale, qui ne permettent pas l'accès ou une opérativité adaptée aux mega-bateaux. Un autre, qui n'est pas sous le direct contrôle de l'Autorité Portuaire, est celui du cône aérien défini pour permettre le fonctionnement en sécurité de l'aéroport génois, qui est situé parmi les bassins portuaires de Sampierdarena et de Voltri, cône qui ne permet pas de positionner sur le terminal portuaires la grue de la hauteur nécessaire pour mouvementer les chargements sur les bateaux plus grands. Parmi les différentes hypothèses, les lignes guide prévoient même les ricollocazione de la piste d'aéroporte au-delà d'Appennino ou bien son emplacement sur la mer, sur la falsariga de l'Île de l'Aéroport projetée de l'architecte Renzo Piano dans le sien « je peins à fresque » pour le waterfront génois ( du 25 mai 2004 et 28 Juillet 2005).

Le nouveau doucement prévoit d'éliminer partiellement ou totalement le premier lien dans d'ou plus aires portuaires en réalisant justement des nouveaux barrages forains qui permettent d'agrandir les bassins et les cercles d'évolution. L'Autorité Portuaire en a supposé le déplacement à mer jusqu'à une distance de 500-600 mètres de l'actuelle ligne du barrage forain, en posant les nouvelles oeuvres sur un fond qui arrive à la profondeur de -50 mètres, c'est-à-dire à la limite bathymétrique rejointe aujourd'hui des études d'ingénieurs maritimes. Des tels travaux permettraient même d'agrandir sensiblement les superfici d'une ou plus d'aires terminalistiche.

Il s'agit évidemment d'interventions complexes et coûteuses. Deux exemples : elle est aménagée la construction d'un nouveau barrage forain longue bien sept kilomètres à mer du bassin de Sampierdarena avec un investissement qui se monterait environ à 1.396 milliardes d'euro. En réalisant par contre le seul élargissement de Bocca de Levant qui donne accédé au même bassin il serait nécessaire un nouveau barrage de 2.6 kilomètres, projet qui est en pratique dont unique jusqu'à maintenant elle est prévue avec certitude l'exécution et qu'il coûtera 550-590 millions d'euro. En se traitant de biens publics purs, l'organisme portuaire retient que les sources de financement ne puissent pas que consister en transferts d'état, imposition fiscal directe et creux européens avec l'éventuelle découverte de nouvelles sources dérivantes de la cession de biens publics ou des ressources engendrées d'une effective autonomie financière concédée aux Autorités Portuaires. Toutefois - il a mis en évidence Merle - elles sont des oeuvres dont elle dépend la survie du port.

Au-delà de que sur la mer les modèles de je développe du port supposés des lignes guide pour nouveau PRP pèsent même sur l'entier comprensorio portuaire en prévoyant la reconversion d'aires trouvées delocalizzando fonctionne pas portuaires, mais ils vont même à au-delà des limites physiques du port en incluant les aires des retroportuali, avec prévue implémentation des liaisons infrastructurales et de nouvelles technologies.

Les objectifs globaux du nouveau doucement - il a expliqué Marco Sanguineri, dirigeant du Service planification et études de l'Autorité Portuaire - sont d'une intégration du port dans le réseau international, d'une augmentation de sa compétitivité, de sa capacité productive et de sa sostenibilità ambiante, ainsi que de création de valeur pour le territoire.

L'premier objectif de Merle et de ses collaborateurs est entre temps de définir plus précisément quel, parmi ces supposées, sera la vraie ligne guide de développe du port de Gênes à présenter au Comité Portuaire, possiblement en 2013, et entretemps mettre en chantier les interventions essentielles pour que, avec ou sans le nouveau Doucement Régulateur Portuale, le port de Gênes ne soit pas exclu en tant que principaux direttrici des trafics maritimes mondiaux.

Bruno Bellio

ABB Marine Solutions



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Cherche des autres nouvelles sur



Sélectionnez la rubrique:  Toutes les rubriques
Nouvelles
Ports
Tourisme
Banque des Données
Transport par Avion
Transports Routiers



Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail