ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

22 octobre 2019 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 08:06 GMT+2



1 Août 2019

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Proposé le recours au licenciement pour cessation au fin de sauvegarder les travailleurs de Porto Canal de Cagliari

Attendue avant 72 heures une réponse de Contship Italie au gouvernement

Filt Cgil, Fit Cisl et Uiltrasporti ont commenté positivement hésite de la réunion hier au Ministère de Sviluppo économique pour faire face aux effets sur l'occupation de la cessation de l'activité de Porto Industriel de Cagliari, la société du groupe Contship Italie qui gérait le conteneur terminal à Porto Canal de Cagliari, crise qui a porté à l'ouverure de la procédure de licenciement pour tous les 210 travailleurs de la société terminalista.

Pour faire face l'émergence et sauvegarder les travailleurs en vue de l'échéance prochaine de la procédure de licenciement, le vice chef de Cabinet Giorgio Sorial a avancé une proposition à l'entreprise, établie avec tous les Ministères impliqués, qui prévoient la possibilité de recourir au moyen du licenciement pour cessation, au fin de sauvegarder les travailleurs et vérifier la présence d'investisseurs intéressés à relancer l'escale portuaire de Cagliari. L'administrateur délégué de l'entreprise a manifesté de la disponibilité à accueillir la proposition et a communiqué qu'il informera rapidement le conseil d'administration pour pouvoir ensuite procéder à la présentation de la demande de licenciement pour les travailleurs au Ministère du Travail. Sorial a souhaité que l'entreprise puisse donner en temps brefs une réponse positive à la parcours déterminée au Ministère « de façon à défendre prioritairement les travailleurs et permettre successivement le prosieguo d'une comparaison parmi les parties ».

D'une partie elles secrétariats nationaux des trois organisations syndicales les ont mises en évidence qu'avec la table hier « il a été entamé une parcours importante, pour affronter l'émergence occupationnelle, en la crochetant à des perspectives de relance du port, en évitant de telle manière le licenciement des 210 travailleurs ». « Nous apprécions - ils ont spécifié Filt Cgil, Fit Cisl et Uiltrasporti - le travail tourne des trois Ministères, Mit, Transports et Travail et apprécions que soit étée accueillie notre proposition de maintenir le siège de comparaison en forme il restent, pour tenir sous contrôle et supporter la parcours de je relance du port de Cagliari quel asset fondamental pour l'économie de la région Sardaigne, déjà lourdement en difficulté. Nous restons confiants dans attendue qui le groupe Contship dénoue chaque réserve et accepte de demander le Cigs pour cessée activité que, comme exposé à la table d'aujourd'hui, permettra d'activer l'amortisseur social pour 12 mois à tous les 210 employés ».

« Dans je conteste mondial dans lequel en divers ports il s'nous équipe pour accueillir les grands bateaux et on expérimente les nouvelles technologies - ils ont conclu les secrétariats nationaux de Filt Cgil, de Fit Cisl et d'Uiltrasporti - faisons appel aux institutions, à partir de la Région Sardaigne, pour qu'ils sachent transformer la crise de l'escale de Cagliari dans une opportunité de développe et croissance du port même, en prévoyant les nécessaires investissements pour qu'on puisse partir avec des expérimentations qui puissent être de référence pour l'entier système portuaire italien, vue l'emplacement géographique stratégique de notre Pays. Nous souhaitons que dans la gestion de l'émergence la Région Sardaigne entame vite un programme de politiques actives, et qu'on recherche un nouveau opérateur portuaire, qu'engagements pour des nouveaux volumes de trafic, en rendant Cagliari un port adéquatement équipé au trafic des grands bateaux ».

En manifestant satisfaction pour le stop au licenciement des travailleurs CICT de Porto Canal, pour lesquels on ouvre la concrète perspectif d'un licenciement de douze mois avec une intervention extraordinaire prévue dans le soi-disant « décret Gênes », l'assesseur au Travail de la Région Sardaigne, Alessandra Zedda, a souligné l'importance de la présence de la collectivité régionale à la table hier « parce que - il a spécifié - il faut penser avant tout au futur davantage de 200 familles, sans oublier l'importance stratégique d'une infrastructure vitale pour l'économie de la Sardaigne comme Porto Canal. Même j'ai réaffirmé - il a annoncé Zedda - la proposition lancée du président Solinas parce que, pour discuter de je développe et relance du port industriel, vienne convoqué une table appropriée à la présidence du Conseil des ministres ».

Logistics Solution



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail