ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

28 fvrier 2021 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 14:02 GMT+1



21 Janvier 2021

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Filt, Fit et Uilt dénoncent la présence d’un « climat de inrespirable » au terminal St George’s

Ferretti, Rossi et Falvo: série de forces forcées mises en œuvre par l’entreprise qui ont détérioré les relations syndicales

Filt Cgil, Fit Cisl et Uiltrasporti se plaignent de la présence d’un « climat inspirable » au Terminal San Giorgio, le terminale du groupe Gavio qui gère l’homonyme terminal polyvalent dans le port de Gênes, avec des travailleurs de l’entreprise qui, depuis le 31 décembre 2020, est entrée dans un état de d’agitation parce que - ils ont dénoncé les syndicats - d’une série de des forçages mis en œuvre par l’entreprise qui ont détérioré les relations Union. Les représentants de Filt, Fit et Uilt ont déclaré que les syndicats ont essayé de construire une voie qui pourrait conduire à surmonter les problèmes qui, cependant, ne a été couronnée de succès en raison du comportement de l’entreprise.

« La plupart des travailleurs se sont plaints représentants de Filt Cgil Fit Cisl et Uiltrasporti, Fabio Ferretti, Massimo Rossi et Duilio Falvo - n’a pas été mis en condition d’exercer ses fonctions avec sérénité en raison de travaux lourds et exigeants tels que les travaux portuaires. Ces dernières années, dans le terminal de San Giorgio, nombre de licenciements nettement plus élevé que dans le cas des à toutes les autres réalités portuaires. Aussi du point de vue de la mesures de sécurité ont été nécessaires pour des interventions fréquentes représentants syndicaux pour recomposer des situations dangereuses qui, seulement pour les cas fortuits et pour la responsabilité de la travailleurs, n’a pas eu d’accidents graves. Ferretti Rossi et Falvo ont clairement indiqué qu’il y avait encore blessures graves et a rappelé que le l’année dernière, il était également essentiel d’intervenir de l’Autorité du système portuaire de la mer Ligure occidentale pour ramener à la normale une situation qui a été devenir insoutenable, culminant dans l’épisode d’un navire qui, pour la hâte de partir après avoir effectué des opérations irrégulières dans l’auto-manipulation, il a renoncé à ses amarres quand encore une partie de la personnel du terminal était à bord.

En outre, les représentants syndicaux se sont plaints que l’entreprise a tendance à recourir à des actes unilatéraux : dans le passé - a expliqué Ferretti, Rossi et Falvo - ce la direction avait montré une propension à imposer aux organisations de la travailler sans les accepter, ou d’appeler des travailleurs individuels à faire des propositions organisationnelles ad personam. Les représentants de la de Filt, Fit et Uilt ont souligné que l’entreprise imposé un temps de travail non communiqué en détail à la représentants syndicaux : « ce type de temps - ils ont ferretti, Rossi et Falvo - dérive d’une organisation des nouveaux travaux sur lesquels l’entreprise voulait éviter comparaison et dont nous ne comprenons pas l’utilité réelle. La seule chose sûre est qu’avec un tel acte, à vérifier dans certains points aussi du point de vue du respect contractuel, il est de nouvelles tensions sont alimentées et le travail a été frustré au cours de la dernière période pour essayer d’établir la relations syndicales. Nous considérons que la situation actuelle est inacceptable et nous sommes prêts, comme toujours, à prendre toutes les mesures syndicat est nécessaire à la protection des travailleurs Terminal San Giorgio. À cet égard, Filt, Fit et Uilt a annoncé qu’une assemblée avait eu lieu le 15 janvier des travailleurs qui, en confirmant l’état d’agitation, réitéré la nécessité d’envoyer un signal fort à la gestion de l’entreprise afin que ces actes unilatéraux cessent.




Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail