ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

18 septembre 2021 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 22:56 GMT+2



2 Septembre 2021

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Le problème du changement d’équipage des navires continue de être grave, même s’il y a un signal positif

La Déclaration Neptune explique que l’on enregistre une stabilisation de la situation et que l’accès des gens de mer aux campagnes vaccinales améliorées

Le problème des marins bloqués à à bord de leurs navires, qui, en raison des restrictions imposées par les gouvernements pour contenir la pandémie de Covid-19 sont incapables de rentrer chez eux malgré le fait que leur contrat d’enrôlement soit expiré. La Déclaration Neptune, l’initiative promue par les principales sociétés mondiales de gestion de navires dans le but de sauvegarder le bien-être des gens de mer compromis par les effets de la crise sanitaire sur leur travail.

Expliquant que les restrictions de voyage, l’annulation des les vols aériens et les verrouillages intérieurs continuent d’empêcher les maritimes de rentrer chez eux, les représentants Neptune Declaration précisent que, toutefois, la situation semble montrer un amélioration étant donné qu’après des mois d’aggravation du problème, la dernière lecture de septembre du Neptune Declaration Crew Change Indicateur, l’indicateur conçu pour détecter l’impact de la crise pandémique sur le changement des équipages des navires, montre que au cours du dernier mois, le nombre de marins contraints à bord des navires au-delà de l’expiration de leur contrat a légèrement diminué de 9,0 % à 8,9 % et que le nombre de marins qui à bord des navires depuis plus de 11 mois a diminué de 1,3 % à 1,2 %. Cette évolution semble donc confirmer une tendance à la stabilisation du problème.

Les représentants de la Déclaration Neptune soulignent également qu’un autre élément positif est le fait que commencent à s’affirmer, en particulier aux États-Unis et dans certaines nations européennes, plusieurs programmes mis en place pour offrir aux maritimes la possibilité de se faire vacciner et l’indicateur de septembre montre que le pourcentage global de marins qui sont vaccinés est passé de 15,3 % en août à 21,9 % Sept.

« C’est très encourageant », souligne Kasper Søgaard, directeur général et responsable de la stratégie institutionnelle et développement du Forum maritime mondial - enregistrer que au cours du dernier mois, le nombre de marins qui ont été vaccinés est augmenté de 6,6 points de pourcentage, bien qu’il y ait des marges de amélioration. Les pourcentages de vaccinés continuent d’être limitées dans les principaux pays du transport maritime en Europe, au Nord Amérique et Asie, où plus de 50 % de la population est entièrement vaccinée ».

En effet, les représentants des sociétés de gestion de navires soulignent que, malgré les progrès réalisés dans la vaccination, maritimes, pour ces derniers l’accès aux vaccins pour le Covid-19 continue d’être limité en raison de problèmes de fourniture des doses et, en outre, assurer aux gens de mer l’accès à la deuxième dose du vaccin reste un défi et, dans de nombreux cas, un délai important s’écoule entre la administration des deux doses au personnel navigant. En outre, On signale également la réticence de certains marins à se faire vacciner.


PSA Genova Pra



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail