ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

7 dcembre 2021 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 19:19 GMT+1



23 Novembre 2021

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Les épurateurs peuvent être l’une des pierres angulaires de l' décarbonisation du transport maritime, mais ils sont coûteux

Étude menée par Oil and Gas Climate Initiative et Stena Vrac

Épurateurs, systèmes de purification des gaz d’échappement navires permettant de réduire les émissions de substances les polluants, peuvent avoir un rôle à long terme dans la réalisation des objectifs de décarbonisation de l' transport maritime bien que les coûts de leur installation et le leur utilisation n’est en aucun cas négligeable. Ceci est mis en évidence par le résultats d’une étude menée par l’organisation industrielle Oil et Gas Climate Initiative (OGCI) et la compagnie maritime Stena Bulk qui a été lancé en octobre de l’année dernière avec l’objectif de l’analyse du potentiel de réduction des émissions de carbone contenu dans les gaz d’échappement des moteurs diesel marins de grands navires.

L’étude a été réalisée en prenant comme navire de référencer un pétrolier SuezMax propulsé par un bimoteur temps d’efficacité élevés avec faible disponibilité énergie dans les gaz d’échappement, type de navire qui a été choix car il constitue un banc d’essai exigeant et conduit à une augmentation de la consommation de carburant pour alimenter le des moteurs auxiliaires et une chaudière à combustion pour fournir de l’énergie nécessaire pour faire fonctionner les épurateurs.

L’étude a montré que si le système est techniquement efficace, mais sa mise en œuvre implique des dépenses élevées les investissements opérationnels et importants. Ces derniers sont dus principalement pour soutenir les coûts élevés de stockage, compresseurs et colonnes, tandis que le coût de l’excès de carburant brûlé est le principal fardeau les dépenses opérationnelles. L’étude explique que ces coûts représentent un obstacle important à la mise en œuvre de ces systèmes d’épuration des gaz d’échappement des navires et leurs une réduction serait nécessaire pour assurer la faisabilité de à long terme de cette technologie. L’étude recommande donc d’autres informations utiles pour comparer les coûts de ces modes de réduction du carbone avec ceux des autres technologies à long terme pour la réduction du dioxyde de carbone délivrés par le transport maritime.

PSA Genova Pra



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail