ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

26 juillet 2014 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 03:04 GMT+2



13 Juin 2012

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Les deux candidats à la guide d'Assoporti présentent une proposition commune pour relance de l'association

Merle et Montagnes travailleront ensemble à une proposition programmatique unitaire à soumettre au directeur

 
Je commente de inforMARE

Le tournant « impossible » que hier nous demandions aux gouvernantes de la portualità italienne aujourd'hui apparaît possible. À imprimer le coup de volant ils ne pouvaient pas qu'être deux brillanux exposants des institutions portuaires.

Nous demandions un choix responsable et partagé, et celle-ci semble être des objectif de l'initiative de Merle et Montagnes tournée tendre à ensemble la portualità nationale et à la guider dans un instant de grave crise de l'économie européenne et italienne.

« Face à - ils ont confirmé Merle et Montagnes - il y a trop et trop graves échéances pour perdre autre temps, pour gacher autres énergies ». Personne, en effet, ne pardonnerait à Assoporti et aux Autorités Portuaires un prolongé et âpre je heurte pour la guide de l'association.

Il n'est pas temps né de bizantinismi né, très moins, que des partages que des fauteuils lorsque il est le plancher qui risque de précipiter.
Luigi Merlo et Pasqualino Monti, les deux principaux candidats à la présidence de l'Association de Porti Italienne (Assoporti), ont présenté une proposition commune avec l'objectif poser au centre une réelle stratégie de relance de l'association des ports. L'autre jour le directeur d'Assoporti, en prenant acte qu'étaient « vous avez été exprimées des indications sensiblement équivalents pour deux candidats à la présidence » - c'est-à-dire pour Merle, qui est président de l'Autorité Portuaire de Gênes, et pour Montagnes, qui président l'Autorité Portuaire de Civitavecchia Fiumicino Gaeta - avait décidé de poursuivre le travail du comité de désignation et avait établi de renvoyer l'assemblée générale de l'association au Juillet prochain ( du 12 juin 2012).

Aujourd'hui Merle et Montagnes, dans une lettre ouverte que nous publions de suite, ont lancé une proposition jointe pour une gestion unitaire des « nouvelle Assoporti ». Les deux candidats ont déclaré l'intention « de faire chaque moyen passe en arrière » et de je tendre « tous les deux à disposition de la portualità avec l'engagement (tous les deux sans emolumento, tous les deux également responsables), de mettre à facteur commun caractère professionnel, connaissance, contacts, relations ». « Nous nous proposons - ils ont précisé - de travailler ensemble à une proposition programmatique unitaire soumettre au directeur, une proposition programmatique qui sera caractérisée même en tant que l'objectif d'éprouver à élaborer des propositions « d'autoriforma » du système portuaire italien ».




Ce qui arrive dans ces heures en Assoporti nous préoccupe, pas par des ambitions personnelles. Il nous préoccupe et beaucoup, parce que les ports italiens jamais comme aujourd'hui ils ont besoin d'une guide solide, à travers une contribution généreuse et une unité de buts sur la croissance et sur je développe, qu'il poursuive des précises stratégies de relance et renforcement d'un secteur qui enregistre le point minimum d'attention à niveau national. Convaincus qu'une sérieuse politique de je développe du Pays il ne puisse pas compter d'un renforcement des ports et d'une rationalisation de ce cycle logistique qui a vraiment dans les escales maritimes son élément détérminant, convaincus aussi que sans mesures sérieuses dans ce secteur la récupération de compétitivité de Sistema Pays serait seulement une utopie.

La discussion qui s'est ouverte sur le futur d'Assoporti et sur le rôle qui cette association pourrait et devrait avoir dans la cabine de mise en scene de la logistique italienne est emblématique du malaise diffus qui serre l'entier Pays, divisé d'anachroniques contrapositions politiques qui continuent à être alimentées dehors temps le plus grand.

Assoporti a risqué et risque de se briser sur une contraposition qui deviendrait incurable, en perdant crédibilité et autocondannando les ports à une marginalisation dont il ferait aux frais l'entière collectivité, cette collectivité qui est aujourd'hui ignare de leur importance stratégique.

La discussion qui s'est développée en Assoporti, s'il poursuivait dans la mode dans lesquels elle s'est caractérisée, en aboutissant dans une impasse ou dans une fracture, ne serait pas seulement improductif ; il serait un vrai désastre pour le Pays.

Nous sommes les deux candidats à la Présidence qui dans les faits se sont divisés, presque au 50%, les consentements des présidents des ports italiens, pour la nomination à la guide de l'Association.

Mais nous sommes convaincus que soit nécessaire aujourd'hui des Assoporti nouvelle, des nouvelle Assoporti qui font des stratégies et de la force de coup avec lequel il sera en mesure d'imposer d'elles, sa raison d'être.

Il est pour ceci que nous avons décidé de faire chaque moyen passe en arrière et de proposer au Directeur des ports italiens, à travers cette lettre ouverte, un choix innovateur : pas deux têtes pour un fauteuil, mais deux volontés pour une stratégie commune.

Oui. Avec la force du consentement que tant de collègues nous ont accordés, nous avons choisi de présenter au Directeur convoqué avant l'assemblée une unique cabine de mise en scene jointe dans laquelle la confiance de la majorité des ports dans tous les deux se traduise effectivement en opérativité en faveur du secteur.
Dans autres mots on pose tous les deux à disposition de la portualità avec l'engagement (tous les deux sans emolumento, tous les deux également responsables), de mettre à facteur commun caractère professionnel, connaissance, contacts, relations. En somme une équipe coesa et fort.

Nous croyons que l'émergence nationale des ports, placée à l'intérieur cette plus d'étendue du Pays, demande force coeso. Ensemble nous serons en mesure de réaliser de lui. Nous nous proposons de travailler ensemble à une proposition programmatique unitaire soumettre au directeur, une proposition programmatique qui sera caractérisée même en tant que l'objectif d'éprouver à élaborer des propositions d'« autoriforma » du système portuaire italien.
Nous retenons que s'unir sur la stratégie par contre que se diviser sur des déploiments ou des noms elle soit déjà une petite révolution, et nous nous souhaitons de pouvoir être dans nos petit d'exemple pour ce Pays. Pour bien de la portualità italienne, dans cet instant ils ne doivent pas y être des divisions territoriales, d'appartenance politique ou d'identitaria.

Face à il y a trop et trop graves échéances pour perdre autre temps, pour gacher autres énergies. Il y a l'échéance de la convention collective de secteur, qui en même temps à la crise économique et à du domaine nécessite d'actions et d'exemples fondés sur la responsabilité et sur l'engagement. Il y a une spending review potentiellement brisante vraiment pour une portualità non prise en considération dans sa valeur asset de stratégique. Ils y sont tendus qu'ils ont besoin de réponses maintenant, pas parmi des mois, ou parmi des ans, à leurs problèmes. Elles y sont choisies à accomplir, inclue cette autonomie financière qui représente une des grands inachevées. Pour ces raisons nous avons cueilli l'invitation qui est venue des trois sages à dialogue parmi les deux candidats qui ont eu plus d'indications pour qu'ils travaillaient ensemble.

Luigi Merlo,
Président A.P. Genova

Pasqualino Monti,
Président A.P. Civitavecchia Fiumicino Gaeta




FIORE ABB Marine Solutions Salerno Container Terminal


Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Cherche des autres nouvelles sur



Sélectionnez la rubrique:  Toutes les rubriques
Nouvelles
Ports
Tourisme
Banque des Données
Transport par Avion
Transports Routiers



Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail