testata inforMARE

28 juin 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 07:21 GMT+2



14 Juin 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
En avril, le trafic de marchandises dans le port de Ravenne a affecté par l’impact de la guerre en Ukraine

Total en baisse de -17,2%

En avril dernier, le port de Ravenne a traité 1,97 million de personnes de tonnes de marchandises, avec une baisse de -17,2% par rapport à la même mois de 2021 qui interrompt une tendance de croissance en cours dans le 13 mois précédents. Le ralentissement - a précisé l’Autorité de Système portuaire de la mer Adriatique centre-nord - est a été causée par l’escalade de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, avec un premier trimestre de 2022 dans lequel certains des plus les catégories de produits importantes ont enregistré un solde assez marqué négatif par rapport aux périodes correspondantes à la fois de 2021 et 2019 et avec des produits des régions affectés par des opérations de guerre, c’est-à-dire des matériaux provenant de construction (avec 1,51 million de tonnes traitées dans le premier quatre mois de 2022, avec un -11,7% sur la même période de 2021) et les engrais (avec 443 mille tonnes, -35,3%), pour marquer le plus grand contraction.

En avril 2022 l’article matière première accuse la plus forte baisse était celui du vrac solide avec 674 mille tonnes animé (-39,1 %). Le vrac non liquide diminue également pétrole avec 143 mille tonnes (-19,6%) et biens conventionnels avec 553 mille tonnes (-8,0%). Dans le domaine des marchandises diverses sont au lieu de cela, augmenté les charges conteneurisées qui ont totalisé 243 mille tonnes (+23,3%) avec manutention de conteneurs pari a 22mila teu (+30,9%) et le matériel roulant avec 141 mille tonnes (+20,0%). Le vrac pétrolier augmente également avec 230 mille tonnes (+19,6 %).

Au premier trimestre 2022, le port a animé un total de 8,69 millions de tonnes de marchandises, avec une augmentation +6,1% par rapport à la même période l’an dernier. Dans le segment de les cargaisons conventionnelles se sont élevées à 2,30 millions de tonnes (+15,3%), celles en conteneurs à 854 mille tonnes (+9,6%) avec une manutention de 78 mille EVP (+11,5%) et du matériel roulant à 597 mille tonnes (+25,7%). Dans le secteur du vrac solide, l' le trafic a été de 3,45 millions de tonnes (- 2,7%) et en celui de vrac liquide ont été manipulés 761 mille tonnes de produits pétroliers (-4,9%) et 727 mille tonnes de autres charges (+22,5 %).






Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail