testata inforMARE

20 mai 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 13:21 GMT+2



15 Avril 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Avec les sanctions contre la Russie, le port d’Anvers perdra environ 5% du volume de trafic annuel

Moscou est le cinquième partenaire commercial de l’aéroport Port belge

En vue de la fermeture à partir de dimanche prochain des ports Les Belges aux navires battant pavillon russe à la suite de la mesure national qui a transposé LES règles de l’UE introduites en tant que sanctions contre la Russie pour l’invasion de l’Ukraine, l’Autorité Portuaire d’Anvers a fait le point sur l’avenir l’impact du conflit sur le port.

L’administration portuaire a rappelé que les exceptions à l’interdiction des charges de produits agricoles et alimentaires, d’aide humanitaire et produits énergétiques. En outre, l’autorité a précisé qu’elle est l’exportation d’un grand nombre de marchandises, y compris ceux qui peuvent être utilisés à la fois à des fins civiles et les cargaisons militaires et de conteneurs à destination de la Russie sont sous réserve de contrôles supplémentaires par les douanes.

L’Administration portuaire a expliqué que si le port de Anvers ne déplace pas d’importants flux de marchandises avec l’Ukraine, alors que La Russie, en référence aux données de 2021, est la cinquième partenaire commercial du port d’escale belge avec 11,6 millions tonnes de marchandises à destination et en provenance de la nation slave traitées par le port d’Anvers, dont 3,6 millions de tonnes à l’exportation et 8,5 millions d’importations. C’est - nous le précisons - moins de 5% des 239,8 millions de tonnes passées au total l’année dernière année à travers l’aéroport belge, ainsi qu’environ 7% des seuls trafic au débarquement et environ 3% à l’embarquement.

Le trafic animé par le port d’Anvers avec la Russie est soit 5,3 millions de tonnes de marchandises conteneurs, principalement les plastiques, le bois, les produits chimiques, les pièces automobiles et le papier, à partir de 4,8 millions de tonnes de vrac liquide, y compris principalement du naphta, du diesel et du mazout, à partir de 700 mille tonnes de vrac solide, principalement des engrais et charbon, et 650 mille tonnes de marchandises conventionnelles, comprenant : une grande partie provient des importations d’acier.

En 2021, 51 navires russes ont débarqué à Anvers pour un total de 108 aéroports sur un total de 14 181.






Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail