testata inforMARE

3 juillet 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 23:47 GMT+2



1 Juin 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Faux - soulignent les opérateurs du port de La Spezia - identifier uniquement dans les terminaux la responsabilité du congestion à l’entrée de l’aéroport

Nécessaire - soulignent-ils - pour définir un plus efficace et décisif

Dans une note les opérateurs du port de La Spezia - terminaux, armateurs, agents maritimes, transitaires et douaniers - représentants auprès de l’Organisme de partenariat pour les ressources maritimes de l’Autorité du système portuaire de la mer Ligure orientale a répondu à la protestation des organisations du transport routier pour la non-adoption de l’ordonnance sur le calendrier chargement, déchargement et attente des camions dans le port de La Spezia, qui est a été rejetée dans le cadre du tableau de partenariat AdSP ( sur 31 Mai 2022).

Précisant qu’il a réitéré « plusieurs fois et plus occasions d’adhérer pleinement aux choix qui permettent la réglementation des accès au port des poids lourds et de l’introduction de niveaux de services, indiquant que ces mesures sont à en faveur de l’efficacité de l’ensemble de la chaîne logistique-portuaire », dans la note, les exploitants du port de La Spezia ont rappelé que, « après que la première ordonnance, introduite, a été testée il y a quelques mois, les opérateurs avaient demandé un tableau technique, formé par toutes les parties prenantes pour analyser et partager les raisons de l’apparition de moments de congestion à l’entrée du port et identifier des solutions pour processus et gestion, qui sont appliqués et suivis par tous les acteurs auraient identifié des flux nouveaux et innovants visant à améliorer l’ensemble du processus, en croyant qu’avant d’adopter un l’ordonnance réglementaire finale aurait été plus utile et correct pour comprendre en amont les raisons d’un trafic excessif, les horaires et les jours les plus critiques. L’indication en résumé était et est celle d’intervenir sur les causes à l’origine du problème et non de ne font que sanctionner ses effets. »

Les opérateurs ont souligné que l’ordonnance, d’autre part, « n’identifie que dans les terminaux la responsabilité de l' congestion à l’entrée du port, une question au lieu de, étant donné que par les opérateurs, elle doit être retracée jusqu’à une coresponsabilité parmi les nombreux qui contribuent au départ et à l’arrivée des marchandises, raison pour laquelle il aurait été approprié de participer au tableau technique de tous les acteurs publics et privés ».

« Dans le port de La Spezia - il est également rappelé dans la note - des travaux sont en cours pour exécuter l’investissement dans la refonte la gare maritime et l’extension des zones portuaires, c’est pourquoi l’AdSP a été invité à revoir le calendrier de approbation en reportant l’introduction de la mesure, en attendant pour comprendre comment les flux de trafic changeraient réellement et puis les accès consécutifs au port marchand, en l’absence d’un étude de la viabilité des zones portuaires »

Donnant les raisons du rejet de l’ordonnance, le les exploitants ont précisé qu'« il a été pris en considération aussi que l’insertion de pénalités ou de récompenses dans l’ordre par rapport à une seule entité portuaire n’aurait pas en tenant compte des multiples aspects opérationnels et de tous les sujets les parties intéressées qui contribuent aux opérations d’accès aux moyens lourd dans le port ».

« Face à ces évaluations - poursuit la note - nous considérons qu’il est incorrect de communiquer des lectures partielles sur ce que s’est produit, car nous pensons qu’il est erroné d’attiser les tensions sur les problèmes qui sont évidents pour tous les opérateurs portuaires et logistiques. Nous regrettons de ne pas avoir compris les raisons de notre demandes, visant exclusivement à définir un efficace et décisif et tout est basé sur la sauvegarde l’efficacité et les opérations des ports, les instances qui aller dans la prise en charge de l’entière responsabilité en faveur de de notre port ».

« Les opérateurs de la communauté portuaire - conclut-il la note - ils ont toujours favorisé l’innovation et les nouvelles procédures visant à améliorer les opérations en améliorant tous les aspects possibles élément susceptible d’enrichir la relation avec la ville, raison pour laquelle nous renvoyons à l’expéditeur l’idée de vouloir en garder un statu quo. Cependant dans l’intérêt de notre port et de l’économie ce qui représente pour le territoire et pour la valeur de l’emploi que produit et garantit, nous restons comme toujours à votre disposition de trouver ensemble et dans une logique partagée toutes les solutions pour des problèmes qui vont dans le sens d’une plus grande efficacité et une harmonie nécessaire et fondamentale avec la communauté citoyen ».






Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail