testata inforMARE

30 juin 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 03:49 GMT+2



17 Juin 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
SLALA parie sur Alessandria Smistamento pour apporter le La Suisse sur les quais des ports de Gênes et de Savone-Vado

Rossini : « Ce qui n’a pas été réalisé depuis plus de 40 ans aujourd’hui, il est à portée de main »

Les ports de la haute mer Tyrrhénienne ont maintenant à portée de main le possibilité de transporter des marchandises à destination et en provenance de la Suisse, un trafic que les opérateurs suisses souhaitent depuis longtemps pouvoir effectuer avec ces quais mais c’est jusqu’à présent en réalité pratiquement absent. Ils l’ont souligné, à l’occasion d’une rencontre avec une trentaine de journalistes et de représentants suisses de SLALA, la fondation qui soutient l’opportunité depuis des années de créer dans le Bas-Piémont une grande zone derrière le port et une logistique qui devient en fait le « poumon » des ports de la haute mer Tyrrhénienne, agissant pour la décongestion de la les quais portuaires, mais aussi et surtout le réseau autoroutier Ligure souffrant de congestion chronique.

Des journalistes suisses ont visité le port de Gênes, le travaux dans le tunnel du troisième col ferroviaire entre Gênes et Tortona et d’autres infrastructures logistiques, pour ensuite se réunir à Alexandrie Cesare Rossini, président de SLALA, « Fondation - a a spécifié Fabrizio Palenzona qui de SLALA était l’un des fondateurs - qui se propose aujourd’hui comme le guichet unique pour intégrer et répondre à tous les besoins du trafic à destination et en provenance du Ports ligures, en mettant l’accent sur la région du Bas-Piémont à laquelle observent également avec une attention croissante les grands acteurs de la transport, expédition et logistique »

La visite s’est concentrée en particulier sur Alexandrie Le tri, la grande gare de triage et l’objet d’une importante financement par les chemins de fer italiens, où vous devriez concentrer, en particulier à court et moyen terme, l’activité de formation et tri des trains de marchandises (en particulier conteneurs) destinés à relier les quais portuaires de Gênes et Savone avec son arrière-pays productif naturel, industriel et distributif. À cet égard, le président de la SLALA a souligné que « ce qui n’a pas été réalisé depuis plus de 40 ans années aujourd’hui est à portée de main » et que celui que vous prévisions dans les mois et les années à venir - a-t-il souligné Rossini - c’est une opportunité historique qui doit être exploitée avec un grand concret surmontant même des convictions relatives profondément enracinées la nature non économique des ruptures de charge dans les ports arrière, et évaluer plutôt l’opportunité de services réels navette docks-backport (dans le cas d’Alessandria Smistamento), effectué à la fois par chemin de fer et avec Tir engagé dans les heures de mineur trafic. « Pour la première fois depuis des décennies que la Suisse n’a pas utilisé les quais de la haute mer Tyrrhénienne, même pour un un seul kg de marchandises - dit Cesare Rossini - aujourd’hui nous met en place un cadre complètement nouveau et une opportunité également de la collaboration et l’intégration logistique, qui ne peuvent pas être perdu ». »






Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail