testata inforMARE

27 juin 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 11:10 GMT+2



17 Juin 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Angopi, les quais portuaires doivent rester des espaces appartenant à l’État

Bertorello : la main invisible du marché doit être flanquée de la main visible de l’État

A l’occasion de son assemblée aujourd’hui à Venise sur le thème « Ports : quelles fonctions et quels biens publics ? », Angopi, l’association des groupes d’amarrage et des bateliers des ports italiens, a souligné le besoin absolu de quais portuaires continuer à être des espaces appartenant à l’État: « à la « main » invisible » du marché, pour citer Adam Smith - a a souligné le président Marco Bertorello - doit être flanqué, comme projet stratégique, la « main visible de l’État ». Un rôle public des ports - spécifié l’association - qui il n’a pas été remis en question pendant l’assemblée, mais au contraire, elle est acceptée de manière généralisée par toutes les interventions et par tous les points de vue qui se sont succédé au cours de la discussion. En particulier - souligné Angopi - le tiers par rapport aux utilisateurs a été reconnu comme une fonctionnalité propre aux services techniques nautiques. Mais il a aussi émergé - il a spécifié l’association - la nécessité de faire plus une publicité efficace, y compris par le biais de processus de la planification et le financement, ces instruments sont pris en compte par tous essentiels, tant que la planification se déroule au niveau central.






Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail