testata inforMARE

9 aot 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 04:50 GMT+2



18 Juillet 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Le cluster maritime-portuaire italien demande à Mario Draghi séjour au Palazzo Chigi

La continuité est nécessaire dans l’action du gouvernement qui - expliquer les représentants du secteur - ne peut pas et ne doit pas être mis en péril. Même Assoporti s’inquiétait de instabilité politique

Le cluster maritime-portuaire italien lance un appel à Mario Dragons pour que d’ici mercredi, quand il a prévoit la présentation au Parlement de sa démission qui Jeudi avait été communiqué à Sergio Mattarella et non accepté par le chef de l’Etat, décider plutôt de continuer l’expérience du gouvernement. Dans une note commune Conftrasporto, Confetra, Anasped, Angopi, Anna, Assarmatori, Assiterminal, Assocad, Assocostieri, Assoferr, Assologistica, Assotir, Association National Waste Managers Maintenance Purger les égouts et eau, CLIA, Fai, Fedepiloti, Federagenti, Federlogistica, Federtraslochi, Fedespedi, Fiap, Fise Uniport et Unitai en vedette que « l’Italie ne peut rester sans guide autoritaire et en sécurité dans un moment historique comme celui que nous sommes Vivant. Pour cela - expliquer les associations - nous demandons au Le Premier ministre Mario Draghi restera en fonction et une loi de responsabilité de la part des forces politiques présentes dans Le Parlement veille à ce que, sans délai et sans négociation, ils expriment leur point de vue sur leur confiance dans la Commission et lui permettre de continuer à travailler sur les nombreux dossiers ouverts ».

« Les tensions géopolitiques qui ne montrent aucun signe de diminution, leurs conséquences perturbatrices sur l’économie internationale et l' nécessité d’avancer rapidement dans la mise en œuvre du Plan Reprise nationale et résilience - poursuit la note - imposer un la continuité nécessaire de l’action gouvernementale, qui ne peut pas et ne doit pas être mis en péril. »

L’Association des ports italiens (Assoporti) démontre également préoccupation au sujet de l’instabilité politique et de la possibilité effets sur la compétitivité des ports: « l’hypothèse de instabilité politique - précise le président de l’association,, Rodolfo Giampieri - nous inquiète parce que c’est à un moment de grande incertitude dans le monde entier, et de relancer le secteur portuaire également grâce aux fonds destinés à disposition. Nous avons abordé la question avec tous les présidents des autorités portuaires - précise Giampieri - et nous croyons que l’incertitude pourrait ralentir les procédures et les activités nécessaire pour les ports en termes de compétitivité et le développement, également en vue des prochaines échéances prévues pour les projets inclus dans le PNRR. Ce ralentissement serait un dommages à tout gouvernement en place et pour cela nous espérons que cela peut être évité.






Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail