ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

15 mai 2021 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 22:58 GMT+2



29 Mars 2021

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
À fine matinée ils pourraient se conclure avec passé les opérations pour réactiver la navigation dans le canal de Suez

Rétabli partiellement la flottabilité de l'portacontainer « Ever Given ». Hier au-delà de 500 bateaux étaient en attente de traverser l'd'eau égyptien

Stamani, enfin, les tentatives en acte pour ôter l'portacontainer Ever Given postasi de côté dans le canal de Suez dans la journée de mardi, lorsque l'Egypte était flagellé d'une tempête de sable avec des forts vingt, ont enregistré le premier considérable passé. Le grand bateau, avec ses 400 mètres de longueur, qui avait entièrement obstrué d'eau en causant bloque de la navigation et la formation d'une consistant association de bateaux en attente de pouvoir entrer dans le canal, a été en effet partiellement remise en flottabilité et la poupe des portacontenitori, qui auparavant était à des soleils quatre mètres d'une des rivages du canal, est distant maintenant 102 mètres de terre. L'Autorité du Canal de Suez a annoncé que, avec l'augmentation du niveau des eaux qui rejoindra il cote maxime par heures 11,30 locaux, les opérations de déplacement de l'Ever Given seront reprises pour la poser parallelèment à la direction du canal.

Suez Canal Autorité a annoncé que les transits des bateaux dans le canal seront réactivés dès que le bateau sera remise en pleine flottabilité et on commencera à la transférer dans l'aire des lacs pour entamer les vérifications techniques sur le portacontainer.

Entre temps le rassemblement formé des bateaux en attente de pouvoir traverser le canal s'est constamment épaissi dans les derniers jours malgré des différentes compagnies de navigation aient décidé reindirizzare de leurs bateaux sur autres routes, en particulier sur ces qui il accomplit le périple de l'Afrique en doublant le Cape de Bonne Espérance. Si jeudi passé étaient au-delà de 200 les grands bateaux en attente de transiter dans le canal, le jour suivant le nombre avait crû environ à 240 pour ensuite monter à plus que 400 dans la journée de samedi et environ à 540 bateaux à moitié de la journée hier.

L'amiral Osama Rabie, président de l'Autorité du Canal de Suez, dans le cours de la conférence de presse tenue samedi soir pour faire le point sur les opérations de remise en flottabilité de l'Ever Given, avait annoncé qu'à l'instant les bateaux en attendue étaient 321, le nombre qui comprenait les bateaux qu'ils avaient faits demandée au bureau portuaire du Canal de Suez d'être admis dans les aires d'ancrage et dans les canaux d'accès situés dans la Méditerranée, à l'entrée septentrionale du canal, et dans le Mar Rouge, à l'entrée méridionale du canal, mais il n'incluait pas les unités navales bloquées à l'intérieur de canal né qui, aussi déjà en zone, n'avaient pas encore demandé aux autorités d'égyptiens la libre pour s'accouer aux bateaux en attente.

Dans le cours de la conférence l'amiral avait illustré les actions et les mesures assumées pour disincagliare le bateau enlisé, avec l'emploi avant des remorqueurs dans la journée de mardi auquel étaient ensuite ajoutés le jour suivant quelques dragues et excavateurs à terre pour s'ôter des sables et des matériels qui piégeaient la coque. Rabie avait confirmé que, vu que l'intervention de ces moyens n'avait pas encore permis de résoudre la situation, à la fin il s'était décidé d'entamer les opérations pour ôter les conteneurs du bateau pour l'alléger et faciliter son disincagliamento, décision qui a été la dernière à être prise en considération puisque - avait spécifié - des telles opérations sont de difficile réalisation et demandent des temps longs.

L'amiral avait précisé en outre que les causes qui avaient déterminé l'incident sont probablement multiples et le facteur mauvais temps est une de celles-ci mais pas la principale, comme la navigation à travers le canal est organisée et assurée même pendant des telles périodes.

En attente d'avoir des nouvelles plus certaines sur le rétablissement de la navigation dans le canal égyptien, entre temps des différentes primaires compagnies de navigation mondiales avaient commencé à dérouter leurs bateaux qui auraient dû transiter dans le canal de Suez. Parmi celles-ci, les deux principaux vecteurs de je segmente du transport maritime containerizzato, le Maersk Line et le Mediterranean Shipping Company (MSC) qu'ils collaborent dans le domaine de l'alliance 2M, qui ont trois bateaux bloqués dans le canal égyptien et environ 30 en attente de pouvoir effectuer je transite, hier avaient annoncé la décision de dérouter 15 portacontainer sur la route que double le Cape de Bonne Espérance. Autant avaient commencé à faire autres compagnies de navigation de segmente des conteneurs et d'autres secteurs de shipping.

La nouvelle que déjà à la fin de ce matin je bloque dans le canal pourrait être ôtée pourrait pousser ces compagnies à décider rapidement de tourner à l'originaire programmation de leurs voyages.





Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail