testata inforMARE

10 aot 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 03:13 GMT+2



15 Décembre 2021

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Fedespedi se réjouit de la modernisation du Code civil sur le contrat d’expédition

Enfin - souligné la fédération - logistique L’italien sort du provincialisme et de l’écrasement sur un seul mode (route) qui l’ont distingué jusqu’à aujourd’hui de un point de vue réglementaire

Fedespedi s’est dit satisfait de l’approbation d’hier par la commission du budget de la Chambre des représentants de la proposition de la fédération des compagnies maritimes italiennes volta la modernisation et la mise à jour des règles relatives à la contrat d’expédition contenu dans le Code civil, avec son inclusion dans le processus de conversion en loi du décret-loi 152/2021 de la mise en œuvre du Plan national de relance et de résilience. Fedespedi a souligné qu’il s’agit d’un résultat important pour la fédération, résultat d’études et d’engagements pluriannuels de l’organe consultatif juridique de fedespedi, dirigé par le président Ciro Spinelli et le travail conjoint avec Confetra au niveau institutionnel qui avait déjà conduit à l’approbation de la proposition à la CNEL, dans le cadre des trois projets de loi pour le simplification de la réglementation du système logistique italien présenté par Confetra lui-même.

Fedespedi a noté que « avec la mise à jour de la discipline du contrat d’expédition enfin logistique L’italien sort du provincialisme et de l’écrasement sur un seul mode (route) qui l’ont distingué jusqu’à aujourd’hui de un point de vue normatif. En particulier - expliqué le fédération - la valeur stratégique de la pièce est reconnue logiciel de chaîne d’approvisionnement logistique, dont transitaires ils constituent un nœud fondamental. Cette innovation - mise en évidence Fedespedi - sera un coup de pouce de la compétitivité pour le les entreprises de logistique et d’expédition et va dans la direction tracée par le MIMS, qui à l’occasion de l’Agora Confetra a annoncé que veulent lancer au printemps une mesure-cadre qui traite et essayer de dénouer les nombreux nœuds intangibles et réglementaires, le les logiciels de logistique, qui nuisent à la compétitivité de l' Logistique italienne ».

« En général - spécifié Ciro Spinelli - il s’agit de une modernisation des règles, visant à mieux clarifier et simplifier l’application des « nouvelles règles de base » qui régira les relations entre les entreprises qu’ils transportent, importent et exportent leurs marchandises dans le monde et les entreprises de les envois auxquels le mandat d’expédition est confié, avec l’espoir d’aider à minimiser à la fois le risque de interprétation multiple des dispositifs civils et de l' conflit entre les parties concernées. Un aspect positif, à ne pas négliger, dans un moment comme l’actuel, compliqué pour le la résilience de la chaîne d’approvisionnement mondiale, sous la pression de pandémie et rebond de l’économie mondiale, avec les résultats les points négatifs que nous connaissons tous en ce qui concerne le coût et la fiabilité transport, difficultés d’approvisionnement et pannes de stock ».

« Le retour du contrat d’expédition à l’institution du mandat - suite Spinelli - clarifie sans équivoque la composante fiduciaire de la relation entreprise-transitaire : enfin clarifié le chiffre de la compagnie maritime comme « conseiller en affaires internationales ». La référence à les conventions internationales applicables et de diverses manières de l’exécution du transport et de la responsabilité descendante de l’opérateur, donne enfin à l’activité de la compagnie maritime le souffle global qui est à elle précisément dans les temps modernes, également d’un point de vue réglementaire ».

Fedespedi a précisé que la réforme « est fondamental aussi d’un autre point de vue, rien de moins important: l’adaptation de la discipline du contrat de envoi à la pratique moderne, à la fois en abrogeant les références aux pratiques obsolète ou obsolète, à la fois en acceptant tous ces aspects actuels déjà reconnu par la pratique jurisprudentielle. Donc, le Code civil reflète enfin ce qu’est aujourd’hui l’activité d’expédition internationale ».

« C’est - a commenté le président de la fédération, Silvia Moretto - une grande victoire pour Fedespedi, pour Confetra, pour toute la logistique italienne. Enfin il est reconnu et incorporé dans notre système la valeur du développement avait par le l’industrie du transport maritime international au cours des 70, 80 dernières années. Des phénomènes tels que l’avènement du conteneur dans les années 50 et le la mondialisation du commerce jusqu’à présent n’a pas été reflétée dans l’ancienne discipline du contrat d’expédition. Les données extrêmement positif, je pense pour le pays, réside dans le fait que le Gouvernement Draghi, ministre Giovannini, Parlement et, dans le plus précisément, la Commission du budget de la Chambre a reconnu sans préjudice de la qualité technique et de la valeur d’une proposition d’en bas, de notre système confédéral, qui vise à simplifier, clarifier, moderniser la discipline du contrat de Expéditions. C’est le résultat de la culture du dialogue, dont la politique s’est réappropriée dans ce nouveau saison de renouvellement, et c’est la valeur que le les représentations associatives peuvent donner à la croissance et développement du pays ».






Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail