testata inforMARE

12 aot 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 23:57 GMT+2



27 Juin 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Contributions de 220 millions d’euros pour liquéfaction de gaz et transport de GNL et de bio-GNL

Les fonds sont également destinés à l’achat de navires pour le Avitaillement

Aujourd’hui, le ministre de l’Infrastructure et de la Mobilité Sustainable, Enrico Giovannini, a signé le décret qui définit la procédure à suivre pour effectuer des interventions pour un total de 220 millions d’euros, financés par le Fonds national complémentaire (PNC), visant à la construction d’usines de liquéfaction de gaz naturel, points de ravitaillement dans les ports de gaz naturel liquéfié (GNL et Bio-GNL) et pour l’achat de navires pour permettre activités de soutage.

La contribution sert à financer trois types d’intervention : 90 des millions sont affectés à la construction de liquéfaction du gaz naturel, 40 millions pour la construction de Points de ravitaillement en GNL et bio-GNL dans la zone portuaire, 90 millions pour l’achat d’unités navales pour les activités Avitaillement. Les contributions sont destinées aux entreprises manufacturières et les distributeurs de gaz naturel liquéfié et aux armateurs qui effectuer le ravitaillement en carburant des unités navales sur le terrain port.

Le décret d’aujourd’hui définit les méthodes de présentation de la demande d’accès à la contribution et fixe les exigences nécessaires aux bénéficiaires de l’aide. En particulier, l' les demandes peuvent être soumises à partir de 9h00 sur 10h00 Juillet, jusqu’à 13h00 le 10 septembre 2022, tandis que par Le 30 septembre 2022, l’administration définira le classement pour l’admission de projets à la contribution. La procédure de l’examen des demandes comprendra une phase préliminaire, réalisée par la direction générale de la surveillance des autorités de Système portuaire du Ministère, et une phase de prise de décision pour laquelle il est la nomination d’un comité d’évaluation composé de sujets internes et externes à l’administration. Évaluation des demandes seront faites sur la base de critères précis, tels que: la qualité du projet; éléments innovants et le contenu technico-scientifique du projet; l’impact attendu sur chaîne de production dans la zone territoriale de référence; le contribution à l’efficacité énergétique et à la durabilité environnemental.

Pour les installations de liquéfaction et la réalisation de réapprovisionnement les travaux doivent être terminés avant le 31 mars 2026, tandis que l’achat d’unités navales pour le soutage doit avoir lieu au plus tard le 31 mars 2025. Cependant, la direction du Ministère se réserve le droit d’admettre à la contribution également des interventions qui prennent plus de temps dans les circonstances ou des conditions techniques dûment justifiées.






Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail