ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

16 juillet 2020 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 05:49 GMT+2



17 Avril 2020

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
ESPO et FEPORT disent à la proposition de la Commission EU de ne pas désigner quelques ports où effectuer les échanges des équipages des bateaux

On risquerait - ils soulignent - de créer des ultérieurs problèmes à une chaîne des approvisionnements qui est déjà sous pression

L'association des ports européens et la fédération des terminalisti portuaires européens privés disent à la proposition tournée aux nations de l'EU de la Commission Européenne de ne pas déterminer de particulière ports dans lesquels pouvoir effectuer en sécurité les échanges des équipages des bateaux dans cet instant d'émergence sanitaire pour la pandémie de coronavirus(du 9 avril 2020).

L'European Sea Ports Organisation (ESPO) et le Federation of European Privé Port Companies and Terminals (FEPORT) ont mis en évidence, comme déjà auparavant ils avaient fait leurs représentants, la necessité de pourvoir avec urgence à qu'on puisse effectuer la substitution des équipages nécessaire pour permettre une correcte et sûre activité de transport maritime de marchandises qui sont essentiels dans cette phase de crise et, à telle intention, ont spécifié d'accueillir avec faveur la proposition de la même Commission EU d'instituer des voies de bus pour que les travailleurs du secteur des transports puissent traverser les frontières nationales sans inutiles rallentamenti et des obstacles(du 16 Mars 2020).

Cependant ESPO et FEPORT sont contraires à la proposition de désigner des ports aptes à l'échange des équipages pour raisons fondamentalement techniciens. Les deux organisations ont expliqué que les escales des bateaux dans les ports sont aménagées dans le domaine d'une chaîne logistique complexe et en considération des exigences de distribution des marchandises sur les territoires servis de les ports. Par exemple - ils ont éclairci ESPO et FEPORT - il n'est possible et même pas souhaitable qu'un bateau mineraliera, seul pour pouvoir effectuer l'échange de l'équipage, vienne reindirizzata vers un port spécifiquement équipé pour l'abordage de bacs. En outre ils ont expliqué que tous les ports, dans cette phase de flexion des trafics maritimes, devront permettre aux bateaux n'utilisez pas de pouvoir s'arrêter à l'amarrage en quai, arrêt que de pour lui elle comporte automatiquement la necessité de pouvoir débarquer et embarquer l'équipage.

En soulignant que « aujourd'hui tous les ports européens vraiment font de leur mieux pour continuer à être opérationnels et à continuer à dérouler leur rôle de noeuds primaires dans la chaîne des approvisionnements et pour continuer même à être moteur de croissance pour leurs régions », Isabelle Ryckbost, secrétaire général de ESPO, il a observé que « une sélection hiérarchique de quelques ports aptes à l'échange des équipages pourrait comporter des graves répercussions sur quelques ports et sur quelques activités portuaires et causer sans je motive l'interruption de supply chain qu'est déjà sous pression. Si dans une nation les échanges d'équipage et leur transfert peut être facilités de et pour un port - il a remarqué Ryckbost - ils peuvent être facilité dans tous les ports. Ce problème devrait être résolu dans le plus bref temps possible, mais ne pas porter à une réorganisation hiérarchique des ports d'escale en Europe. Le concept de voies de bus, ensemble à une meilleure coordination parmi les États membres - il a mis en évidence - constitue la solution plus efficace ».

« Nous retenons - il a établi le secrétaire général FEPORT, de Lamia Kerdjoudj-Belkaid - qui une initiative comme cette des voies de bus soit sûrement utile et soutienne nos efforts, mais nous aurions préféré qui la Commission Européenne avaient sollicité les États membres à faciliter les échanges des équipages dans n'importe quel port, là où possible ».

PSA Genova Pra'



Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail