testata inforMARE

17 aot 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 03:42 GMT+2



13 Janvier 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
L’année dernière, les actes de piraterie contre les navires sont diminué de -32 %

Le Bureau maritime international exhorte à ne pas abaisser le garde

En 2021, il y a eu 132 actes de piraterie contre des navires, qui est le plus bas depuis 1994 et nettement moins que les 195 accidents survenus en 2020. Malgré le baisse significative des attaques, le Bureau maritime international (IMB) il insista pour ne pas baisser la garde : « même si le diminution globale des incidents signalés dans le monde est le bienvenu - a expliqué le directeur de l’IMB, Michael Howlett - Le Centre de signalement du piratage de l’IMB invite les États côtiers pour reconnaître le risque inhérent à la piraterie et les agressions armées et faire face résolument à ces crimes dans les eaux de leur zone économique exclusive. »

L’année dernière, 115 navires ont été arraisonnés par des pirates (161 en 2020), 11 personnes faisant l’objet d’une tentative d’attaque (20), cinq navires contre lesquels des coups de feu ont été tirés (11) et un le navire a été saisi (3). Au cours d’accidents 57 marins ont été enlevés en 2021 (135 en 2020), neuf ont été menacés (8), huit ont été pris en otage (34), quatre gens de mer ont été blessés (9), trois ont été blessés attaqué (0) et un marin a été tué (0).

Sur les 132 navires attaqués l’année dernière, 63 l’ont été. par des pirates alors qu’ils naviguaient, 60 alors qu’ils étaient au mouillage et neuf navires ont subi une attaque alors qu’ils étaient amarrés à un quai.

La réduction du nombre d’accidents survenus l’an dernier est principalement attribuable à la baisse d’activité de pirates dans le golfe de Guinée, avec 34 assauts de navires effectués en 2021 dans la région contre 81 l’année précédente. L’IMB a a précisé que, toutefois, si en 2021 le nombre d’enlèvements fabriqué en mer a marqué une baisse de -55%, dans le golfe de La Guinée continue de représenter la plus grande part des enlèvements avec 57 marins enlevés au cours de la dernière année dans le contexte de sept accidents.

Une zone particulièrement à risque est aussi celle de l' Détroit de Singapour où 35 attaques ont eu lieu en 2021 aux navires pendant la navigation, avec une augmentation de +50% sur l’année précédent, qui est le nombre le plus élevé depuis 1992.

En Indonésie, en revanche, les efforts déployés par les autorités Les Indonésiens pour lutter contre la piraterie ont permis passer de 26 accidents en 2020 à neuf en 2021, soit le plus grand nombre faible depuis 1993.

Au quatrième trimestre de 2021 seulement, un total de 35 accidents dans le monde, contre 63 dans le même période de l’année précédente.




ADSP Tirreno Centrale PSA Genova Pra




Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail