testata inforMARE

20 mai 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 13:37 GMT+2



4 Mai 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Nouveau trimestre record pour Maersk alors que la baisse s’accentue de cargaisons conteneurisées transportées par la flotte

Le groupe danois a archivé les trois premiers mois de cette année avec un bénéfice net de 6,8 milliards de dollars (+150,6%)

Au cours des trois premiers mois de cette année, le groupe armateur danois A.P. Møller-Mærsk a enregistré les meilleurs résultats des résultats financiers de longue date grâce à la performance record de la division Océan qui constitue le cœur de métier de l’entreprise et opère principalement des services de transport maritime conteneurisés. Dans l' Au premier trimestre 2022, le chiffre d’affaires du groupe a atteint pic historique de 19,3 milliards de dollars, avec une augmentation de +55,1% par rapport à la même période l’an dernier. Les valeurs d’enregistrement sont L’EBITDA et l’EBIT ont également été marqués respectivement à 9,1 milliards (+124,9%) et 7,3 milliards de dollars (+134,8%), ainsi qu’un bénéfice net égal à 6,8 milliards de dollars (+150,6%).

La division Océan seule, axée sur l’activité de l' compagnies maritimes Maersk Line, Hamburg Süd, Aliança et Sealand et l’activité hub du groupe terminalista APM Terminals, chiffre d’affaires record de 15,6 milliards de dollars (+64,3%), dont 13,6 milliards générés directement de l’activité de transport maritime de marchandises (+65,3 %) et 2,0 milliards provenant d’autres activités, y compris celles terminal (+57,5 %). Les coûts d’exploitation étaient de 7,3 milliards de dollars (+20,9%), dont 2,5 milliards de coûts de manutention de conteneurs (+7,7 %), plus de 1,6 milliard de coûts des carburants (+51,0 %), moins de 2,0 milliards de coûts d’exploitation du réseau de services (+19,1 %), 677 millions de dollars en coûts l’administration et la gestion (+3,5 %) et 432 millions d’autres coûts (+70,8%). L’EBITDA a atteint un record de 8,2 milliards dollars (+138,5%) et un nouveau sommet a également été atteint bénéfice d’exploitation de près de 7,1 milliards dollars (+161,9 %).

Si la performance financière de la division Océan est poursuivre la croissance en poursuivant la tendance exceptionnellement positive en cours depuis la fin de 2020, au premier trimestre de cette année, ainsi qu’au cours des deux trimestres précédents, les volumes de fret les conteneurisés transportés par la flotte ont plutôt diminué s’étant avérés égaux à 3,0 millions de conteneurs de 40 pieds (feu), avec une baisse de -6,7% par rapport à la période correspondante de 2021, de dont 1,4 million de feu transportés sur des liaisons est-ouest (-6,7%), 904 mille EVP sur les liaisons nord-sud (-7,2%) et 669 mille EVP des services intrarégional (-6,0 %). La valeur moyenne du fret a été trouvée soit 4 553 dollars/feu (+71,0 %), avec un fret moyen de 4 898 dollars/feu pour les services est-ouest seulement (+83,6 %), un fret moyenne de 5 361 $/fou pour les services maritimes nord-sud seulement (+59,7 %) et un fret moyen de 2 896 $/feu pour les services intra-régional (+8,8%).

Le seul secteur terminal du groupe danois a fermé le premier trimestre de 2022 avec des résultats financiers records au début des revenus de plus de 1,1 milliard de dollars comparativement à 915 milliards de dollars millions à la même période l’an dernier et EBITDA de 675 millions de dollars contre 323 millions de dollars au premier trimestre de 2021.








Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail