testata inforMARE

3 juillet 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 22:52 GMT+2



30 Mai 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Interfret, pour les gens de mer le Covid n'est pas du tout derrière

Fafalios: Nos efforts pour mettre en lumière la situation difficile des gens de mer n'ont pas à s'arrêter

Il semble que la pandémie de Covid-19 atténait son emprise dans plusieurs régions du monde. Mais cela ne se passe que sur le continent. Dans la mer, la crise de la santé se fait encore sentir, il y en a. Intercargo, l'association internationale des armateurs opérant dans le secteur du transport maritime en vrac, a déclaré que la navigation était confrontée à une sorte de "Long Covid", l'entreprise étant "une longue Covid". De l'association, Dimitrios Fafalios-"les gens de mer du monde entier continuent de faire face aux graves problèmes en échange des équipages, des entrées dans les ports et de la modification des exigences de vaccination". De plus, Fafalios a ajouté: " De nouvelles vagues d'infection continuent de frapper les ports et, une fois de plus, nous voyons les autorités locales interpréter les règles à leur manière. Cela se passe aujourd'hui dans les ports du monde entier, et les gouvernements et les administrations semblent n'avoir pas appris la leçon des deux derniers nains, alors qu'ils vont vers un programme post-Covid. "

Si la guerre en Ukraine a certainement exacerbé le problème, étant donné la difficulté des Ukrainiens et des Russes-qui représentent une part importante de la main-d'œuvre maritime-de pouvoir travailler, Intercargo craint que la crise de la guerre n'en soit A également détourné l'attention de l'impact de la pandémie sur le secteur maritime, avec plusieurs ports dans le monde qui empêchent les gens de mer de tomber au sol et où, dans certains cas, ils ont même de la difficulté à y accéder Aux soins médicaux non urgents.

En exhortant les gouvernements à garder la question en tête de leur ordre du jour, Fafalios a également exhorté l'industrie du transport maritime à ne pas baisser sa garde: " La situation est en voie de devenir et exige un engagement de la part de l'industrie. "Nos efforts pour mettre en lumière la situation difficile des gens de mer ne doivent pas s'arrêter et l'industrie ne doit absolument pas considérer comme normal ce qui se passe aujourd'hui pour les gens de mer", a-t-il dit.






Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail