testata inforMARE

28 juin 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 13:22 GMT+2



31 Mai 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
ECSA et T&E exhortant à inclure dans FuelEU les fournisseurs maritimes de carburants tels que les pièces responsables de la décarbonisation du transport maritime

Demande renouvelée d'utiliser les ressources du règlement et de l'ETS de l'UE pour rendre les carburants de transport durable rentables

L'association des armateurs européens ECSA et Transport & Environnement, l'association non gouvernementale qui promeut la réduction des émissions du secteur des transports, a appelé le Parlement européen et les États de l'UE à introduire des La proposition de règlement maritime de FuelEu, qui vise à faciliter l'utilisation de carburants alternatifs durables dans les transports maritimes et dans les ports européens, afin de la mettre en conformité avec la loi européenne sur le climat et les objectifs de l'accord de Paris. Selon les armateurs de la Communauté européenne Associatione et T&E, en fait, la proposition actuelle de règlement de la Commission européenne " N'est pas à la hauteur des ambitions et ne tient pas compte des responsabilités des autres parties prenantes, telles que les fournisseurs de Combustibles ". Pour l'ECSA et le T&E, "si elle est adoptée sous sa forme actuelle, la proposition pourrait nuire davantage aux ambitions climatiques du transport maritime".

L'élément le plus faible de la proposition, qui fait l'objet d'une remarque à plusieurs reprises par les armateurs internationaux Les associations, c'est précisément le fait de ne pas habiliter les fournisseurs de carburants. Notant que "la responsabilité des fournisseurs de carburant est essentielle pour atteindre ces objectifs réglementaires ambitieux", l'ECSA et T&E ont donc demandé " L'introduction d'exigences strictes pour les États membres dans le cadre du FuelUE Maritime De veiller à ce que les fournisseurs de carburant dans les ports européens fournissent les navires de carburant conformes et en quantités suffisantes pour atteindre les objectifs des normes. "

En outre, l'ECSA et le T&E ont souligné la nécessité d'utiliser les recettes générées par FuelEU Maritime et le SCEQE, le système communautaire d'échange de quotas d'émission, afin de faciliter la transition énergétique du secteur maritime et Contribuer à réduire l'écart entre les carburants conventionnels et les alternatives durables et évolables, même-ils ont spécifié les deux organisations-par le biais de contrats par différence sur le prix du carbone. Enfin, les deux associations ont appelé à l'introduction d'un multiplicateur élevé pour l'utilisation de carburants durables et extensibles pour les rendre compétitifs en termes de coûts par rapport à d'autres combustibles.






Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail