testata inforMARE

12 aot 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 08:09 GMT+2



5 Juillet 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
ESPO et Feport réitèrent la nécessité d’équiper les systèmes avec repassage à froid uniquement des terminaux portuaires là où ils sont nécessaires

L’installation dans des terminaux sous-utilisés entraînerait un gaspillage des ressources publiques

L’Association des Ports Européens ESPO et la Fédération des Les terminaux portuaires privés européens Feport ont mis en évidence le la nécessité de propositions de règlements sur les infrastructures pour les carburants alternatifs AFIR (Alternative Fuels Infrastructure) Règlement) et FuelLe règlement maritime de l’UE devrait permettre l’installation de systèmes OPS (Onshore Power Supply) pour fourniture d’électricité à partir du réseau à terre aux navires le stationnement dans les ports, afin de réduire les émissions produites par le les unités navales, uniquement lorsque le positionnement de celles-ci Les systèmes ont plus de sens en termes environnementaux et économiques.

Les deux organisations ont noté que l’article 9 de la La proposition AFIR de la Commission européenne pourrait aboutir au fait qu’un port entier doit être équipé d’un équipement OPS de repassage à froid s’il est mis à l’échelle par un certain nombre de récipients transporteurs de conteneurs ou de passagers. ESPO et Feport ont montré que cette entraînerait des investissements publics supplémentaires importants par rapport à une approche plus ciblée et a constaté que il est peu probable que de tels investissements soient efficaces dans les dépenses relatives à la réduction des émissions qui pourrait générer.

Selon ESPO et Feport, un approche axée sur la distribution des systèmes opS les localiser à certains endroits du port, tels que les quais ou terminal, plutôt que vers le port. En conséquence, les zones portuaires qui ne sont normalement pas mis à l’échelle par les navires ou qui ne sont pas destinés à être mis à l’échelle en fonction des types de navires qui ne sont pas tenus d’utiliser la connexion à l’équipement OPS lorsqu’il est à quai, comme c’est le cas dans les terminaux sous-utilisés, ils peuvent être exclus de l’exigence de la présence de systèmes OPS. Ceci - ils ont a souligné que les deux organisations - assureraient le meilleur l’efficacité de la SPO en termes environnementaux et économiques en évitant une le gaspillage des ressources publiques.






Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail