testata inforMARE

10 aot 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 18:22 GMT+2



12 Juillet 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Protocole d’entente entre la Marine et Sparkle pour le protection des câbles de télécommunications sous-marins

L’accord prévoit le développement d’activités de recherche et des procédures opérationnelles partagées pour améliorer la sécurité des infrastructure de communication sous-marine

La marine italienne et la société italienne de Telecommunications Sparkle (groupe TIM) a signé un Protocole d’entente visant à améliorer la protection des infrastructure de télécommunications sous-marines. L’accord officialise la volonté de coopérer dans un secteur considéré stratégique pour le développement socio-économique du pays et fournit, entre l’autre, la création de procédures opérationnelles partagées et le possibilité de mener des activités conjointes de reconnaissance et surveillance des câbles sous-marins possédés Sparkle et ses environs. Il est également prévu pour le soutien cartographique par la Marine pour les fonds marins marine d’intérêt ainsi que l’assistance dans les situations opérations d’urgence. L’accord permettra de développer également des activités d’étude et de recherche considérées comme communes intérêt entre les parties dans l’exercice de leurs tâches respectives de l’institut.

Expliquant les raisons de l’accord, Sparkle a rappelé que plus de 97% de la quantité de données qui composent le flux Internet sur lequel repose notre société se transmet grâce à un réseau dense de câbles sous-marins. Ces infrastructures critiques bénéficient dans une grande partie de la seule protection garantie par la profondeur de la mer dans laquelle ils se trouvent, protection maintenant évanescente grâce à la le progrès technologique qui le rend de plus en plus accessible, et la diminution des coûts, les profondeurs de la mer. Un Sparkle, qui fait partie des les principaux acteurs mondiaux dans le secteur stratégique de câbles sous-marins, font partie d’un ensemble articulé de réseaux et de systèmes qui constituent une infrastructure essentielle qui est fondamentale pour l' développement socio-économique régulier du pays. Dans le même temps, l' Marina Militare est le seul sujet institutionnel capable de assurer la surveillance et la protection de la dimension sous-marine en auxquels insistent les intérêts vitaux du pays, tels que, en fait, ceux résident dans ce que l’on appelle les dorsales de communication. Convergence des intérêts à l’égard de la nécessité d’assurer une une surveillance efficace et une meilleure protection des infrastructures de la communication d’intérêt national a donc conduit à la stipulation du protocole d’entente.

L’accord a été signé hier après-midi à Rome, à le Salone dei Marmi du Palazzo Marina, par le chef d’état-major de la Marine, l’amiral Enrico Credendino, et de la PDG de Sparkle, Elisabetta Romano, au assistent également le président de Sparkle, Alessandro Pansa.







Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail