testata inforMARE

12 aot 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 09:07 GMT+2



14 Juillet 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
L’augmentation du trafic semestriel du système portuaire Anvers-Bruges a été freinée par la baisse (-9,8%) des charges dans des conteneurs

Rien qu’au deuxième trimestre, il a enregistré une croissance de +1,2%

Au cours du premier semestre de cette année, le système portuaire Anvers-Bruges, née au début du printemps dernier de la fusion des administrations des aéroports d’Anvers et de Zeebrugge ( sur 12 Février 2021), a animé un trafic de marchandises de 147,2 millions de tonnes, avec une légère hausse de +1,4% par rapport à la première semestre de 2021 où le total était de 145,2 millions tonnes, dont 120,0 millions de cargaisons manutentionnées par le port de Anvers et 25,2 millions du port de Zeebrugge.

Au cours des six premiers mois de cette année, le cœur de métier de la nouvelle le système portuaire, celui des conteneurs, a agi comme un frein en ce qui concerne augmentation des volumes traités dans tous les autres secteurs Produits. Le trafic de conteneurs, en fait, était pari a 74,1 millions de tonnes, avec une baisse marquée de -9,8% sur le premier semestre 2021. En termes de conteneurs de 20 pieds déplacés, le trafic de conteneurs était égal à près de 6,8 millions d’EVP (-6,2%). L’administration portuaire a spécifié que la réduction du débit du conteneur est conséquence de dysfonctionnements et de congestions persistants de l’approvisionnement chaîne maritime conteneurisée, avec des retards de navires et des niveaux élevés volumes de chargements d’importation, auxquels le réduction de -39% du trafic avec la Russie en raison de la conflit en Ukraine.

D’autre part, d’autres biens connaissent une forte croissance, à commencer par vrac liquide et solide, attestant respectivement 47,3 millions de tonnes (+16,5%) et 8,7 millions de tonnes (+17,6%), ainsi que le matériel roulant et le trafic de marchandises conventionnel, empilé à 10,9 millions de tonnes (+8,9%) et 6,4 millions de tonnes (+22,0 %). La manipulation est également en cours de récupération des voitures de plus de 1,7 million de véhicules (+2,4 %).

Rien qu’au deuxième trimestre 2022, le système portuaire belge a traité environ 75,1 millions de tonnes de marchandises, avec un progression de +1,2% par rapport à la même période l’an dernier. Le les volumes conteneurisés sont diminués de -8,4 % à 37,7 millions de Tonnes. D’autre part, le vrac et les charges sont à la hausse. liquides totalisant 24,4 millions de tonnes (+14,8%) et solides 4,5 millions de tonnes (+26,7%), les deux matériels roulants avec 5,5 millions de tonnes (+6,3%) que les marchandises conventionnelles avec 3,3 millions de tonnes (+6,4%).






Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail