testata inforMARE

25 septembre 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 08:16 GMT+2



5 Septembre 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Au deuxième trimestre de cette année, les ports italiens ont a animé 126,3 millions de tonnes de marchandises (+3,9%)

Ce chiffre représente une augmentation de +2,1% par rapport à la même période de l’année pré-pandémique de 2019

L’Association des ports italiens (Assoporti) a annoncé que au premier semestre 2022, les ports nationaux ont animé un total de 244,0 millions de tonnes de marchandises, un volume qui représente une hausse de +5,1 % par rapport au premier semestre de l' l’année dernière.

Rien qu’au deuxième trimestre de 2022, le trafic global était statut de 126,3 millions de tonnes, étant donné qu’il représente un progression de +3,9% par rapport à la période correspondante de 2021, a croissance plus soutenue de +26,1% par rapport au deuxième trimestre de l' 2020 lorsque l’activité portuaire avait été affectée dans un plus accentué que l’impact de la pandémie de Covid-19 et d’un hausse de +2,1% par rapport au deuxième trimestre 2019 en période de crise la santé n’avait pas encore commencé. En particulier, le trafic uniquement des marchandises diverses s’élevaient à 65,6 millions de tonnes (-1,2% par rapport au deuxième trimestre 2021, +20,6% par rapport au deuxième trimestre 2020 et +3,6% par rapport au deuxième trimestre 2019), dont 31,8 millions tonnes de marchandises en conteneurs (respectivement +3,8%, +11,6% et +7,7%), 28,4 millions de tonnes de matériel roulant (-7,5%, +28,3% et +2,3%) et 5,3 millions de tonnes d’autres marchandises diverses (+7,1%, +43,4% et -10,8%). Le vrac liquide s’est établi à 44,9 millions de tonnes (+7,8%, +31,0% et +1,1%) et tonnes solides 15,8 millions de tonnes (+16,9%, +37,7% et -1,4%).

En ce qui concerne le trafic de marchandises traité par les systèmes ports confiés par la réforme législative de la moitié des 2016 à la direction des autorités portuaires, dans le période avril-juin de cette année les ports de Gênes et Savone-Vado Ligure confiée à l’AdSP de la mer Ligure occidentale ont a animé 17,4 millions de tonnes de marchandises (+5,7%, +40,1% et +0,4%), dont 7,1 millions de tonnes de marchandises conteneurisées (+2,9%, +32,9% et +5,4%), 3,3 millions de tonnes de matériel roulant (+2,6%, +45,7% et +1,2%), 392 milliers de tonnes d’autres marchandises diverses (+16,5%, +45,8% et -1,8%), 5,6 millions de tonnes de vrac liquide (+12,9%, +48,4% et +4,1%) et 1,0 million de tonnes de vrac solide (-3,6% +31,9% et -34,8%).

Les ports de La Spezia et Marina di Carrara gérés par l’AdSP du La mer Ligure orientale a animé dans le monde près de 5,2 millions de personnes de tonnes de fret (+14,4%, +37,7% et +2,6%), dont 3,3 millions de tonnes de marchandises en conteneurs (-6,3%, +23,5% et -11,7%), 538 mille tonnes de matériel roulant (+85,1%, +212,0% et +241,3%), 229 mille tonnes d’autres marchandises diverses (+10,6%, +57,1% et +38,3%); 601 ko tonnes de vrac liquide (+56,0%, -6,1% et -2,3%) et 477 mille de vrac sec (+463,5%, +361,7% et +44,5%).

Les ports d’escale de Livourne, Piombino et l’île d’Elbe administrés par l’AdSP de la mer Tyrrhénienne septentrionale ont a animé 10,9 millions de tonnes de fret (+4,9%, +26,2% et -8,4%), dont 2,2 millions de tonnes de marchandises conteneurs (-3,8%, +1,3% et -11,6%), 5,7 millions de tonnes de matériel roulant (+7,5%, +59,7% et -2,2%), 616 milliers de tonnes d’autres marchandises diverses (+37,8%, +32,7% et +45,9%), 1,9 million de tonnes de vrac liquide (+2,0%, -1,9% et -18,4%) et 513 milliers de tonnes de vrac solide (-1,8%, -1,4% et -40,7%).

Au deuxième trimestre de cette année, les ports de Civitavecchia, Fiumicino et Gaeta gérés par l’AdSP du Tyrrhenian Sea Center Le Nord a animé un total de plus de 3,8 millions de personnes tonnes de marchandises (+24,9%, +68,8% et +12,4%), dont 282 milliers tonnes de fret conteneurisé (+27,7%, +33,7% et +31,6%), 1,4 millions de tonnes de matériel roulant (+0,9%, +54,7% et -4,3%), 9 mille tonnes d’autres marchandises diverses (-5,5%, +725,5% et -39,7%), 1,3 millions de tonnes de vrac liquide (+42,8%, +97,4% et +2,9%) et 891 milliers de tonnes de vrac sec (+52,3%, +69,3% et +76,9%).

Les ports d’escale de Naples, Salerne et Castellammare di Stabia gérés par l’AdSP de la mer Tyrrhénienne centrale ont presque animé 8,3 millions de tonnes de fret (-3,7%, +18,2% et -3,6%), dont 2,9 millions de tonnes de marchandises en conteneurs (-4,0%, +5,9% et -2,9%), 3,2 millions de tonnes de cargaisons roulières (-8,3%, +12,5% et -9,6%), 235 mille tonnes d’autres marchandises diverses (-6,5%, +45,9% et -31,2%), 1,5 million de tonnes de vrac liquide (+7,7%, +55,5% et +6,5%) et 446 milliers de tonnes de vrac sec (+0,3%, +49,9% et +42,0%).

Les ports de Gioia Tauro, Corigliano Calabro, Crotone, Palmi et Vibo Valentia géré par l’AdSP des mers Tyrrhénienne et Ionienne méridionale enregistré un trafic total de 11,1 millions tonnes (+7,6%, +0,5% et +35,4%), dont 10,7 millions tonnes de marchandises en conteneurs (+6,4%, +0,4% et +38,2%); 53 ko tonnes de matériel roulant (+282,5%, +496,6% et -17,1%), 297 milliers tonnes de vrac liquide (+138,0%, +24,0% et +13,1%) et 66 mille tonnes de vrac solide (-51,2%, -58,0% et -53,2%).

Dans la période avril-juin 2022 les ports de Messine, Milazzo, Tremestieri, Villa San Giovanni, Reggio calabre et Saline qui font une partie de la juridiction de l’AdSP du Détroit a animé 4,9 millions de tonnes de marchandises (-27,5%, -15,8% et -20,7%), dont 144 mille tonnes de matériel roulant (-95,6%, -94,2% et -90,2%), 4,8 millions de tonnes de vrac liquide (+40,6%, +42,8% et -0,8%) et 36 mille vrac sec (-71,1%, -0,3% et -14,3%).

Au cours du deuxième trimestre de cette année, le port de Tarente a géré l’AdSP de la mer Ionienne a traité 4,1 millions de tonnes de fret (+3,8%, +28,2% et -32,6%), dont 26 milliers de tonnes de marchandises en conteneur (+29,4% par rapport au deuxième trimestre 2021), 747 mille tonnes des autres biens divers (-7,5%, +26,4% et -49,5%), 1,0 million tonnes de vrac liquide (-6,2%, +10,1% et +5,1%) et 2,3 millions de tonnes de vrac solide (+13,6%, +37,6% et -36,7%).

Les ports de Bari, Brindisi, Barletta, Manfredonia et Monopoli administrés par l’AdSP du sud de la mer Adriatique ont a animé près de 4,8 millions de tonnes de marchandises (+24,8%, +54,9% et +21,8%), avec 207 mille tonnes de cargaisons conteneurisées (+3,5%, +56,4% et +18,7%), 26 milliers de tonnes de matériel roulant (+15,5%, +112,0% et +63,3%), 51 milliers de tonnes d’autres marchandises diverses (+236,4%, +93,3% et -9,9%), 690 milliers de tonnes de cargaisons liquides (+13,4%, +37,4% et -12,1%) et 1,6 million de tonnes de vrac sec (+49,6%, +16,0% et +3,3%).

Les aéroports d’Ancône, Pescara, Pesaro et San Benedetto del Tronto gérés par l’AdSP de la mer Adriatique centrale ont animé dans le monde 3,0 millions de tonnes (-1,3%, +50,8%, 0%), dont 278 mille marchandises en conteneur (-3,7%, -10,8% et -10,7%), 1,4 millions de tonnes de matériel roulant (-3,2%, +73,1% et +15,4%), 1,1 millions de tonnes de vrac liquide (-2,3%, +57,6% et -16,9%) et 289 mille vrac solide (+17,1%, +35,8% et +30,8%).

Le port de Ravenne qui est géré par l’AdSP del Mare Le centre-nord de l’Adriatique a traité 7,1 millions de personnes tonnes de marchandises (+2,0%, +39,0% et +2,6%), avec 706 milliers de tonnes de fret conteneurisé (+15,3%, +23,2% et +9,3%), 435 milliers de tonnes de matériel roulant (+18,0%, +38,4% et +8,4%), 1,8 million de tonnes de autres marchandises diverses (+2,0%, +61,5% et -2,1%), 1,2 million de tonnes de vrac liquide (+5,0%, +28,0% et +1,3%) et 2,9 millions tonnes de vrac sec (-3,9%, +36,3% et +4,1%).

Trafic dans les ports de Venise et de Chioggia sous le la juridiction de l’AdSP de la mer Adriatique du Nord est état de 6,7 millions de tonnes (+4,5%, +20,3% et +2,9%), inclus 1,4 million de tonnes de marchandises en conteneur (+12,3%, +21,4% et -2,8%), 509 milliers de tonnes de matériel roulant (+9,7%, +32,0% et +8,4%), 612 mille tonnes d’autres marchandises diverses (-14,9%, +15,9% et -15,7%), 2,0 millions de tonnes de vrac liquide (-1,7%, +4,9% et -12,1%) et 2,2 millions de tonnes de vrac solide (+11,9 %, +36,4 % et +36,4%).

Les volumes traités par les ports de Trieste et de Monfalcone gérés de l’AdSP de la mer Adriatique orientale s’élevait à 16,1 millions de tonnes (+8,6%, +26,3% et -3,3%), dont 2,4 millions tonnes de marchandises conteneurisées (+23,2%, +5,7% et -6,4%), 2,3 millions de tonnes de matériel roulant (+10,5%, +83,1% et +44,0%), 608 milliers tonnes d’autres marchandises diverses (+57,0%, +52,5% et +21,5%), 9,6 millions de tonnes de vrac liquide (+0,6%, +19,6% et -10,5%) et 1,1 million de tonnes de vrac sec (+41,2%, +51,2% et -6,3%).

Au deuxième trimestre de 2022 les ports de Palerme, Termini Imerese, Porto Empedocle et Trapani gérés par l’AdSP del Mare de La Sicile occidentale a animé 2,5 millions de tonnes de marchandises (+2,5%, +33,8% et +13,6%), avec 75 mille tonnes de cargaisons en conteneur (-3,0%, +29,1% et -18,5%), 2,1 millions de tonnes de charges roulières (-2,7%, +26,6% et +17,6%), 128 milliers de tonnes de vrac liquide (+101,2%, +193,7% et +48,6%) et 194 milliers de tonnes de vrac solide (+43,1%, +84,8% et -17,9%).

Les aéroports de Catane et Augusta administrés par l’AdSP del Mare de la Sicile orientale ont animé un total de 2,0 millions tonnes (-0,8%, +15,5% et +34,3%), dont 136 milliers de tonnes de marchandises conteneurs (-5,9 %, -4,3 % et -11,2 %), 1,8 million tonnes de matériel roulant (+8,9%, +16,3% et -1,4%), 6,0 millions tonnes de vrac liquide (-5,6%, +16,2% et +56,5%) et 348 mille tonnes de vrac sec (+73,7%, +8,35 et +2,5%).

Les ports sardes de Cagliari, Olbia, Porto Torres, Golfo Aranci, Oristano, Portoscuso-Portovesme, Santa Teresa di Gallura et Arbatax géré par l’AdSP de la mer de Sardaigne ont animé 12.0 millions de tonnes de fret (+4,7%, +44,4% et +4,3%), avec 75 mille tonnes de marchandises en conteneurs (+20,6%, +30,7% et -66,4%), 3,2 millions de tonnes de matériel roulant (-8,7%, +15,6% -1,4%), 7,2 millions de tonnes de vrac liquide (+7,9%, +59,9% et -0,2%) et 1,5 million de tonnes de vrac sec (+26,4%, +55,9% et +90,9%).

En ce qui concerne le trafic de passagers, l' ferries a conclu tout le premier semestre de 2022 avec un total de plus de 4,6 millions de personnes traitées, avec une augmentation de +60,8% par rapport au premier semestre 2021 et une baisse de -13,4% sur le premier semestre de l’année pré-pandémique de 2019, tandis que dans le premier semestre de l’année pré-pandémique six mois de cette année, les croisiéristes étaient plus de 2,4 millions, le trafic qui l’année dernière et en 2020 était presque ferme, avec une contraction de -93,2% sur le premier semestre de la 2019.






Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail