testata inforMARE

25 septembre 2022 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 13:16 GMT+2



21 Septembre 2022

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
La controverse sur l’entrée de cosco sur le marché portuaire L’Allemagne retarde l’acquisition de 35 % de CTT

L’expiration de l’accord avec HHLA a été prolongée jusqu’à 31 décembre 2022

La confrontation en cours en Allemagne entre ceux qui sont en faveur à l’entrée du groupe armateur chinois COSCO Shipping Holdings dans le port de Hambourg en tant qu’actionnaire de l’une des sociétés qui exploite un terminal à conteneurs du port et de ceux qui sont absolument opposé à ce changement dans la structure de l’entreprise et, tout court, le débarquement du groupe chinois sur le marché portuaire L’Allemagne a induit, ou plutôt forcé, les ports maritimes de COSCO, le société terminalista contrôlée par le groupe armateur Chinois, pour reporter la date limite fixée pour la réalisation de l’acquisition de 35% du capital de la société terminalista Container Terminal Tollerort (CTT) qui gère le terminal portuaire homonyme de Hambourg, exécutant le accord spécifique conclu il y a exactement un an ( sur 21 Septembre 2021).

COSCO Shipping Ports a annoncé qu’à ce jour, il n’y a pas a rempli certaines conditions de clôture de l’accord, mais a a précisé que LES DEUX PORTS D’EXPÉDITION DE COSCO et sa société grand dragon en propriété exclusive, qui devrait prendre plus de 35% de CTT, à la fois la société allemande Hamburger Hafen und Logistik AG (HHLA), et a convenu de la vente de cette action, sont disposés à s’assurer que l’entente est conclue avec l' la finalisation de la transaction. À cette fin, la date limite pour le succès de l’accord a été prolongé jusqu’au 31 décembre prochain.







Index Première Page Nouvelles

- Via Raffaele Paolucci 17r/19r - 16129 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail