ShipStore web site ShipStore advertising
testata inforMARE
ShipStore web site ShipStore advertising

2 aot 2021 Le quotidien en ligne pour les opérateurs et les usagers du transport 01:39 GMT+2



14 Juin 2021

Cette page a été automatiquement traduit par
Nouvelles originales
Préoccupation de Confitarma au sujet de l’arrêt du transport dans les ports et sur les plates-formes logistiques de Ligurie

Transportunit décide de reporter l’arrêt du transport routier, menaçant de le confirmer en septembre

La Confédération italienne des armateurs (Confitarma) a manifesté vive préoccupation face à l’état d’agitation et aux jours de à partir de demain et au 19 juin dans les trois ports ligures de Gênes, La Spezia et Savona, sur toutes les plateformes logistiques et à la frontière de l’Etat avec la France, pour protester contre les perturbations continues de la circulation ligure. La protestation est proclamée par les sigles du transport routier Cna Fita, Confartigianato Transport, Fai, Fiap, Legacooperative et Transportunito. Ce dernier sigle a annoncé la décision de reporter l’arrêt du secteur.

Précisant que « tout en comprenant une grande partie des motifs qui sous-tendent cette décision et partagent la nécessité de trouver rapidement des solutions appropriées », la confédération armatoriale a précisé qu’elle considérait « que le blocage aura des conséquences inévitables pour l’activité des ports ligures, pénalisant sévèrement toute la filière de la logistique du transport et, par conséquent, l’activité opérationnelle de nos compagnies maritimes, déjà gravement touchées des conséquences de la pandémie Covid-19. En plus des retombées négatives pour le tissu économique et entrepreneurial de tout le Nord-Ouest - Confitarma a noté - sera inévitable les conséquences également au niveau de l’image et de la crédibilité du système Italie pour les répercussions sur la manutention des marchandises entrant et sortant des trois escales. »

Réaffirmant « la nécessité de trouver avec solutions rapides aux problèmes liés à la sécurisation autoroutes ligures », Confitarma a conclu en souhaitant « que le secteur du transport routier puisse revoir sa décision en préservant l’intérêt général prédominant de reprise de l’économie qui, précisément ces dernières semaines montre des signes encourageants de reprise ».

Motivant sa décision de reporter la protestation, Transportunito a expliqué que si « les motifs d’un arrêt il y a toutes », mais « la crise du pays, et celle des mêmes entreprises de transport routier, usées depuis des mois de difficultés opérationnelles et financières, mais surtout des trop de manquements de la part des institutions, ne permettent pas aujourd’hui de faire face à la nouvelle débâcle économique que l’arrêt inévitablement provoquerait. Avec un grand sens des responsabilités donc - a annoncé l’association professionnelle - Transportunit a décidé de suspendre le rassemblement de protestation qui avait été pour ces jours-ci ».

Suspension par rapport à laquelle - a précisé le coordinateur régionale, Giuseppe Tagnochetti - en retour Trasportounito demande la constitution immédiate d’une commission permanente avec préfets, Région et transport routier chargé de vérifier l’efficacité mise en œuvre des engagements pris par les représentants institutionnels et détaillées lors de la réunion de la Préfecture; dans particulier - a rappelé Tagnochetti - rencontre avec sous-secrétaire Bellanova convoqué le 24 juin: débat d’un mesure reconnaissant des restitutions adéquates non imposables aux entreprises de transport routier opérant à partir et vers le territoire ligure pour atténuer les énormes extracoûts soutenus et qui devront être traités en raison de la construction d’autoroutes; l’engagement économique par le gouvernement et en particulier par les ministres MIMS et MEF sur la nécessité urgente de fournir une couverture adéquate à l’amendement partagé par tous les groupes parlementaires, au Soutien Bis qui sera discuté lors des prochaines séances parlementaires et qui a pour objectif de prévoir que les ristors, reconnus aux transporteurs routiers pour les dépenses les plus élevées engagées après l’effondrement du pont Morandi, ne participent pas à la formation de l’assiette fiscale; convocation d’une audition urgente de la Commission des transports de la Chambre avec l’engagement public de la président Paita, avec les représentants du transport routier ligure; engagement ministériel MIMS en réponse à l’ordre du jour approuvé par le conseil régional de Ligurie, junte et du président de la région de Ligurie avec lequel il a été demandé de donner continuité aux ristors reconnus aux transporteurs routiers pour les coûts plus élevés encourus après l’effondrement du Pont Morandi ». Tagnochetti a averti que dans le cas où ces demandes n’étaient pas acceptées et concrétisées, Transportunito mettra en œuvre en septembre l’arrêt qui avait été prévu pour ces jours-ci.




Rechercher des hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ








Index Première Page Nouvelles

- Piazza Matteotti 1/3 - 16123 Gênes - ITALIE
tél.: +39.010.2462122, fax: +39.010.2516768, e-mail